CM du 28 avril 2008 - Vœu

Soutien au mouvement lycéen et refus des suppressions de postes

Proposé par Gilles Kuntz au nom du groupe des élu-e-s « Écologie et Solidarité »

Depuis le 17 mars 2008, un mouvement rassemble plusieurs milliers de jeunes des lycées de Grenoble, de nombreux enseignants et des parents d’élèves qui protestent contre les suppressions de 11 200 postes et d’heures d’enseignement.

Ces décisions auront pour principal effet d’aggraver les conditions d’enseignement et l’échec scolaire dans les établissements publics, en particulier ceux situés dans les quartiers populaires, ce qui va totalement à l’encontre des efforts des collectivités locales pour contribuer à la réussite éducative.

L’inquiétude et les réprobations qui s’expriment sont d’autant plus fortes que le 4 février dernier a été remis au Ministre de l’Éducation Nationale un rapport officiel « sur la redéfinition du métier d’enseignant », ce rapport devant servir de base à de nouvelles décisions gouvernementales.

Une telle situation aggravera les inégalités entre les territoires, et affaiblira la capacité de la société française à relever les défis de l’emploi et de la cohésion sociale.

C’est pourquoi :
- Considérant que le gouvernement actuel a programmé la suppression de 11 200 postes d’enseignants et de milliers d’heures d’enseignement pour l’année scolaire 2008 – 2009 ;
- Considérant que le gouvernement a annoncé son intention de supprimer 20 000 emplois par an dans l’Éducation Nationale ;
- Considérant que ces mesures gouvernementales pénaliseront plusieurs établissements de Grenoble dès la prochaine rentrée scolaire :
- Considérant que ces mesures constituent une régression dont les premières victimes seront les jeunes de Grenoble et de nombreux collèges et lycées de France ;
- Considérant qu’il s’agit là d’un enjeu majeur qui concerne l’avenir même de notre jeunesse ;

Le Conseil Municipal de Grenoble réuni le 28 avril 2008 :
- soutient la demande des lycéens, des syndicats d’enseignants et des associations de parents d’élèves d’ouverture de véritables discussions au plan national ;
- exige du gouvernement qu’il annule la mesure de suppressions de 11 200 postes et d’heures d’enseignement programmées dès la prochaine rentrée.

Ce vœu sera adressé au Ministre de l’Éducation Nationale et au Préfet de l’Isère. Il sera envoyé pour information aux établissements du second degré de Grenoble, aux syndicats d’enseignants, aux associations de parents d’élèves ainsi qu’aux organisations lycéennes.

Ce vœu a été également présenté par la majorité municipale ; il a été adopté par notre groupe et ceux de la majorité, l’opposition votant contre.


-->


Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSLe Conseil Municipal RSSConseils précédents RSSConseils 2008 RSSConseil du 28/4/08