Communiqué de presse du 18 février 2011

Mounier : on n’est jamais mieux servi que par soi-même

par le groupe « Écologie et Solidarité »

À l’heure où la rentrée 2011 au lycée Mounier commence à se dessiner plus précisément, et avec la programmation de l’accueil de trois classes de seconde, nous assistons à une débauche d’autocongratulations de la majorité. A entendre MM Destot et Djellal, la communauté éducative de Mounier leur doit une fière chandelle quand à la continuité de son travail.

C’est faire preuve d’une lecture particulièrement orientée de l’histoire. Car il ne faut pas oublier que dés l’annonce de fermer le lycée, Mr Destot se déclarait « solidaire du président Jean-Jacques Queyranne », et qu’il vantait la proximité des lycées grenoblois qui devrait faciliter le « travail très fin sur le redéploiement », hypothèse à étudier parmi les autres… Il ne faut pas oublier non plus les allusions à « l’implantation géographique » d’un nouveau lycée.
Alors rendons justice à ceux qui la méritent : si aujourd’hui le futur de Mounier s’écrit en lettres un peu moins noires, c’est avant tout grâce au travail des enseignants, des parents, et des élèves de ce lycée. C’est leur mobilisation, leurs actions et les alertes qu’ils ont lancées qui a fait que la majorité a modifié son point de vue. C’est aussi le travail des élus écologistes, à la Région comme à la Ville, de se faire les relais institutionnels de cette mobilisation et d’arriver à faire bouger, de l’intérieur, les lignes de décision. En témoignent la mise en place de la médiation et surtout la commission lycée « spéciale Mounier » de janvier dernier, emmenée par les élus écologistes de la région, qui a unanimement demandé le maintien d’au moins 5 secondes à Mounier pour 2011. Position que n’a pas suivi le Président du Conseil Régional, malgré son engagement en ce sens…
S’il fallait voir encore une preuve que si la majorité bouge sur Mounier, ce n’est que sous la pression, il suffirait d’observer les Conseils d’Administration du lycée : les élus de la majorité municipale n’y brillent pas par leur présence et leur implication. Si le maire veut travailler réellement pour l’avenir de Mounier, il doit aujourd’hui tout mettre en œuvre pour répondre à la motion votée à l’unanimité du dernier CA qui lui demande de trouver quatre salles à proximité du lycée pour accueillir les BTS dès la rentrée prochaine. Il en va de l’unité du projet du lycée…




Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSCommuniqués