Réunion publique du 8 décembre

Débat public avant conseil municipal

Par Gilles Kuntz

Malgré le changement de lieu une cinquantaine de personnes ont participé à ce débat. De nouvelles têtes, des voisins du quartier. Une décentralisation à poursuivre. D’ailleurs la prochaine réunion aura lieu le 12 janvier salle 150 à Villeneuve. L’occasion de venir écouter les habitants qui ne peuvent se libérer longtemps entre le travail et la vie de famille.

Nous avons d’abord fait un rapide compte-rendu du dernier conseil, dont vous trouverez ici-même toutes nos interventions.

Avant d’attaquer le débat sur le budget, les autres délibérations importantes ont été abordées. La hausse de 9% des tarifs de l’eau a été l’occasion d’un échange intéressant. Il s’agit d’un rattrapage après des années de blocage des tarifs par le Maire ; son impact sur l’usager sera limité compte tenu d’une baisse de la consommation, dont nous nous réjouissons. Il a été relevé l’illégalité jugée de la redevance d’occupation du sous-sol payée par la Régie des Eaux à la Ville qui augmente les dépenses et permet des versements de l’usager de l’eau directement dans le budget principal : une pratique inaugurée par l’ancien maire corrompu et qui continue ! Les autres délibérations qui annoncent une hausse de tous les tarifs à Grenoble ont été aussi présentées, comme les attributions importantes de subventions 2009 dès le vote du budget (plus de 8 M€ sur moins de 20 au total). En particulier les clubs professionnels ou les institutions culturelles ne peuvent attendre un jour de plus alors que nombre d’associations d’urgence sociale voient leurs subventions attribuées bien plus tard et même à ce conseil de décembre pour l’exercice 2008 en cours….

Concernant le budget 2009, dont on ne dira jamais assez que la hausse des taux de 9% jamais vue à cette hauteur depuis les JO de 68 à Grenoble, va toucher les plus démunis qui n’étant pas tous exonérés totalement, mais seulement plafonnés verront l’augmentation non compensée désormais par l’État. De ce fait leurs impôts locaux vont augmenter bien plus que les 13 % en moyenne : parfois 20 ou 30 %. Cela est inacceptable pour une majorité qui se dit socialiste et cache ainsi sans le dire un IMPOT JO. Nous avons démontré pour notre part que sans diminuer le personnel, sans baisser au contraire l’action sociale et écologique, il était possible de présenter un budget sans augmenter les taux. Il suffit que Grenoble se recentre sur ses compétences et arrête sa politique de prestige et de soutien aux grands groupes (à travers les projets Crolles 3, Minatec, Nanobio…)

Beaucoup de personnes nous ont demandé de le faire savoir bien fort et d’agir pour l’empêcher tant qu’il est temps.
Nous avons terminé à 20 h sur l’idée que nous devions être force de proposition pour un budget alternatif réaliste. C’est l’engagement que nous avons pris et nous y travaillons pour le conseil de lundi. Venez-y nombreux nous soutenir et dénoncer cette politique anti-sociale.


Documents joints

Le support de la présentation du 8/12/08

10 décembre 2008
Document : PDF
987.5 ko

-->


Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSAvec vous