Conseil Municipal du 8 juin 2009

Regard critique d’une élue écologiste

par Maryvonne Boileau

Au conseil municipal du 8 juin 2009, l’ambiance était un peu surréaliste. Le Maire ne fait aucune allusion aux résultats des Européennes, mais commence le conseil par un long texte sur l’incendie du gymnase de la Villeneuve. Peu d’interrogations sur les raisons de ces agissements, mais des propositions de plus de patrouilles de police et des caméras de surveillance.

Gilles Kuntz est intervenu après, pour proposer davantage de présences d’éducateurs dans les quartiers.
Nous avions demandé que 2 points soient mis à l’ordre du jour du Conseil municipal
- accueil des maires de St Martin le Vinoux et de la Tronche qui ont demandé à venir présenter leurs arguments au conseil municipal
- la question des aides financières aux écoles privées sans contrat d’association avec l’État
Les deux points ont été refusés sans aucune explication.

Nous avons posé une question orale sur le financement par la Ville de Grenoble du projet de rocade Nord puisque le Conseil général attend plus de 220 millions d’euros de la Ville et de la Métro. Le Maire a répondu… sans répondre. Il a renvoyé la décision de la Ville au résultat de l’appel d’offres prévu en 2010 censé fixer la participation publique et a rappelé son soutien au projet.

Délibérations : Le compte administratif 2008 et la première Décision Modificative 2009.
Sur le CA 2008, l’augmentation des impôts a été faite pour colmater un trou constitué durant 2008, puisque les dépenses n’ont pas été adaptées aux recettes. Enfin sur la décision modificative : le poste fêtes et cérémonies est simplement divisé par 2 : sans les JO, on fait des économies. Mais, comme le dit l’adjoint chargé de l’environnement et du développement durable : « Grenoble a été vu par des millions de téléspectateurs durant cette candidature, c’est donc une formidable réussite ». Autre remarque « 20 000 grenoblois ont participé à ces jeux de neige ». 10 000, 15 000, 20 000… jusqu’où iront-ils ? Quels sont les chiffres selon la Police ?
Pour clore la séance : nouvelle reculade concernant l’intégration des oppositions à la Métro. La dernière raison invoquée serait la nécessité de voter à l’unanimité la suppression du financement à Grenoble d’une part de la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères par La Ville pour 800 000 €. La droite a voté contre à La Métro le 29 mai, le Maire espérait faire changer leur vote. Pas de chance elle persiste dans son refus. Notre exclusion va encore durer !

Conclusion : À notre remarque sur le scandale de ce refus, le Maire répond qu’il n’a de leçon démocratique à recevoir de personne ! Après les résultats des Européennes du 7 juin, ce n’est plus une gaffe, c’est une faute politique et démocratique !


-->


Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSLe Conseil Municipal RSSConseils précédents RSSConseils 2009 RSSConseil du 8/06/09