Bilan à mi-mandat du groupe « Ecologie et Solidarité »

Ce n’est pas au milieu du gué qu’on change de direction

Nous sommes heureux de vous présenter le bilan à mi-mandat de l’action des élus écologistes à la ville de Grenoble. Nous en sommes d’autant plus fiers qu’à notre connaissance, et à part des communications dans la presse, nous sommes le seul groupe politique du conseil municipal à avoir pris la peine de nous adresser directement aux grenoblois pour rendre compte. C’est aussi cela la démocratie et la responsabilité politique.

Un peu plus de 3 années se sont écoulées, un peu moins restent à passer d’ici les prochaines élections municipales. Pendant cette période, nous continuerons à assumer notre fonction démocratique. Nous garderons notre position de vigilance et de lien avec les habitants de notre ville, les plus engagés comme les autres. Notre rôle est aussi d’être un outil de transparence, et nous continuerons à agir, à notre niveau, pour que l’information soit partagée par le plus de monde possible. Nous serons particulièrement vigilants sur la question de la démocratie locale. Aujourd’hui, nous constatons qu’elle est en panne. La constitution de plus en plus fréquente et de plus en plus nombreuse de collectifs d’habitants et d’associations est un signe que les instances « officielles » de démocratie locale et de participation ne fonctionnent plus. C’est le symptôme de l’échec de la charte votée en début de mandat.

L’alternance dont Grenoble a besoin se pense dès aujourd’hui. Tout est ouvert. Les mouvements qui portent les valeurs de l’écologie et de la solidarité dans notre ville vont travailler et travaillent déjà à sa construction. Tout au plus pouvons nous constater, à la lumière de ce qu’il se passe au niveau national entre les directions du Parti Socialiste et d’EELV, que les difficultés avec le PS ne sont pas l’apanage du seul contexte grenoblois. Et cet état de fait nous fait dire que l’incompatibilité du projet de l’écologie politique avec celui porté par une certaine gauche libérale apparaît de plus en plus. C’est pourquoi nous parlons d’alternance.

Cette alternance s’imagine à une échelle plus large. L’alternative dépasse notre groupe municipal. Nous ne resterons pas dans notre « bulle » grenobloise. Le travail se fait et se fera en coordination avec les élus écologistes de l’agglomération et au-delà.

Retrouvez l’essentiel de notre action dans ce bilan à mi-mandat.
Sommaire :

Une Ville conviale ?
- Payez, vous êtes filmés !
- Un stade vide, pas assez de piscines
- “Ouvrir la culture !“ : Trois questions à Olivier Bertrand

Une Ville soutenable ?
- Bien circuler et facilement, cʼest pour quand ?
- Quintuple 0 pour la majorité sur les JO
- Politique économique : hors sujet, hors champ
- GIANT : un nom qui veut tout dire

Une Ville solidaire ?
- CCAS : 3 questions à Marina Girod de lʼAin
- LOGEMENT SOCIAL : 3 questions à Maryvonne Boileau
- Pour la Villeneuve, pas dʼidées neuves
- Un PLU qui nʼa pas plu.
- Chauffage urbain : les usagers sur le grill
- IMPÔTS LOCAUX : 3 questions à Hakim Sabri, Président de groupe

Conclusion...

PDF - 1 Mo
Bilan à mi-mandat du groupe E&S de Grenoble



Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSCommuniqués