Communiqué de presse du 30 juin 2008

Réponse à M.Destot à la suite de son interview du 29 juin

À la suite de l’interview du Maire de Grenoble parue dans le journal « Le Dauphiné Libéré » daté du 29 juin 2008, le groupe des éluEs du conseil municipal de Grenoble « Écologie et Solidarité », Verts, ADES, Alternatifs tient à apporter la réponse suivante aux déclarations de M. Destot.

Nous ne sommes pas surpris de la teneur de ces propos qui confirment la nouvelle orientation du Maire de Grenoble clairement marquée à droite : « sur le problème social ou le problème démocratique, je me trouve souvent plus en phase avec mes collègues du Modem qu’avec d’autres ». Le PS grenoblois appréciera cette déclaration du premier des leurs à Grenoble ! M. Destot, qui n’a jamais su faire fonctionner une majorité pluraliste, se réjouit aujourd’hui du «  respect de l’autorité » en oubliant que le Maire doit d’abord être le garant de la diversité exprimée par les Grenobloises et Grenoblois et qui est représentée au conseil municipal.
Le Maire évoque aussi les projets qu’il juge prioritaires pour nos concitoyens : accession du GF38 en Ligue 1, construction de tours «  comme à Manhattan », une presqu’île scientifique à l’image du MIT à Boston, les Jeux Olympiques pour être « les rois du pétrole » (sic). Tout cela sans un mot sur la vie quotidienne des Grenoblois, dont il est loin des priorités. Cette politique de prestige nécessite des moyens supplémentaires : qu’à cela ne tienne, le Maire contrairement à ses engagements électoraux annonce une augmentation des impôts des 2009 !
Élu par une minorité d’électrices et d’électeurs (48 %), M. Destot juge sa « volonté d’élargissement payante sur le plan électoral » alors qu’avec des majorités de gauche et écologiste, nos listes communes ont toujours obtenu la majorité absolue des suffrages…
Enfin, le Maire fait clairement son choix entre notre minorité écologiste et l’opposition de droite. Après avoir dit qu’il ne comprend pas toujours ce que l’on dit (sic !), il ajoute «  qu’il y a une opposition qui est encore plus irréaliste que l’autre ». Si le Maire veut parler de notre lutte contre une rocade qui ne ferait qu’augmenter les bouchons aux entrées de Grenoble et sur A480, oui nous revendiquons clairement ce refus de devenir la seule agglomération de France qui réaliserait au coût de 30 km de tramway une rocade autoroutière contre les conclusions du Grenelle de l’Environnement !


-->

Forum



Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSCommuniqués