Conférence de presse du 11/12/09

Quel budget pour 2010 ?

Les grands équilibres du budget 2010 qui sera présenté par le Maire au Conseil municipal du 14 décembre correspondent à ce qui a été indiqué lors du Débat d’Orientation Budgétaire.

Le groupe Ecologie & Solidarité, EluEs Verts, Ades, Alternatifs estime que ce budget tourne le dos à une gestion écologique, économe, solidaire et de gauche.

Avant de maintenir les augmentations d’impôts, il faut vérifier que toutes les économies possibles dans le fonctionnement de la mairie ont été faites. Or ce n’est pas le cas.

Le budget 2010 du maire propose pour les dépenses courantes de la Ville (hors frais de personnel, hors transferts et subvention au CCAS) la somme de 52 000 000 €. Or, pour les mêmes activités en 2008, la Ville n’a eu besoin que de 46 300 000 €, soit 5 700 000 € de moins ! Et dans les dépenses de 2008, il y avait encore de larges économies possibles. La nouvelle gestion financière de la majorité tourne le dos à la gestion plus rigoureuse de l’ancienne majorité.

A l’heure de Copenhague, où le maire revendique une action importante des Villes, le budget d’investissement devrait donner le signe d’un vrai changement de politique avec des priorités claires vis-à-vis des objectifs du facteur 4 de diminution d’émission des Gaz à Effet de Serre d’ici à 2050. Ce n’est pas le cas. Les projets phares, GIANT et Esplanade, ne sont pas Copenhague compatible, contrairement à ce qui est affirmé. Ils doivent être entièrement revus. La grande priorité doit être donnée à l’action forte sur les bâtiments et logements existants et arrêter ces projets mégalomaniaques et les investissements dans les développements technologiques qui ne sont pas de la compétence première de la commune. L’exemple de la rocade nord est une caricature et les tentatives d’en diminuer les nuisances sur la presqu’île scientifique entraîneraient des gaspillages monstrueux d’argent public.

Lors du conseil municipal, le groupe Ecologie & Solidarité – EluEs Verts, Ades, Alternatifs proposera des amendements au budget du maire qui dessineront un vrai budget alternatif qui revienne sur les hausses d’impôts de 2009, grâce à des économies qui ne remettent pas en cause la qualité du service public. Ce budget alternatif augmenterait les investissements utiles pour améliorer l’isolation thermique des bâtiments communaux et des logements ainsi que l’entretien du patrimoine communal afin de rendre un meilleur service aux usagers. Ce serait enfin un budget écologique, solidaire, économe et de gauche.

Le budget est l’acte politique central de l’année ; la majorité est incapable d’en débattre publiquement avant de le voter, contrairement aux engagements de la charte de la démocratie locale sur l’organisation de la concertation ou le débat avant la prise de décision. Les Grenoblois auront droit, comme l’an passé, à un festival d’autosatisfaction lors des réunions publiques par secteurs. Nous y participerons pour expliquer qu’une autre politique était possible.




Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSCommuniqués