CM du 29/03/10 - Délibération 2-C 012 - JEUNESSE

Projet pour la jeunesse : plan d’actions 2010 et lancement d’un nouveau Fond Initiative Jeunesse.

Intervention de Gwendoline Delbos-Corfield

On peut difficilement être contre ce projet pour la jeunesse et ce plan d’actions 2010. Toutes les intentions dedans sont plus que positives et la manière dont les 4 orientations stratégiques se déclinent en actions concrètes semblent être des actions concrètes satisfaisantes. Cela reste encore très flou quand même, on est donc attentif au bilan dans un an qu’on attend le plus précis possible.


Par rapport au Fonds d’initiative jeunesse lui-même qui est une réflexion très intéressante menée par un certain nombre d’associations (dont Cap Berriat) depuis un certain temps notamment sur ce public qui n’est plus un public captif et qui ne consomme pas dans les structures socioculturelles traditionnelles et à qui il faut pouvoir offrir la possibilité de s’autonomiser et de monter ses propres projets, on trouve la logique intéressante. On se permet d’être très, très sceptique sur la somme de 150€ pour un projet. Pour 2 raisons : la première raison, c’est que l’on peut même se demander si les frais de dossier ne sont pas finalement aussi importants que le projet lui-même ; deuxièmement, avec 150€, on est quand même sur du minuscule projet, on n’est même pas sur du micro-projet mais sur du mini-mini. Est-ce que l’on ne va pas là vers un projet… Un jeune qui monterait un projet de 150€ -effectivement vous avez cité cet exemple, alors je le reprends- est-ce qu’il ne se paye pas ses vacances ? Et là, est-ce qu’on ne rentrerait pas dans quelque chose d’individualiste et de consommateur qui n’est pas si intéressant que cela ?

Alors, on a vu que l’échelle allait de 150 à 800€, autant le projet de 800€ peut sembler intéressant, autant le projet de 150€, on est très septique.

On aimerait savoir comment l’information va être faite car il existe déjà beaucoup de dispositifs de ce type-là : les bourses, les projets d’aventure, les machins, les trucs… Il semblerait que cela s’adresse quand même à un certain public et que, vous avez parlé des jeunes accueillis en CAM, j’ai beaucoup de mal à voir les jeunes accueillis en CAM déposer un projet, voilà… Non mais, ce que je veux dire, c’est voilà… Comment l’information va se faire autour de ces projets ? Comment est-ce qu’effectivement on ouvre le plus largement possible à la population qui peut y avoir accès et que l’on ne s’adresse pas toujours aux mêmes ? Et puis, quelle évaluation ? On souhaiterait avoir en Conseil Municipal, et pas seulement en commission, une évaluation sur ce dispositif de 45 000€ dont l’idée semble intéressante mais si c’est 45 000€ qui se dispersent en toutes petites sommes pour plein de personnes alors que cela pourrait être 45 000€ pour un poste de quelqu’un qui travaillerait, il faut le re-réfléchir…

Enfin, c’est vrai qu’une politique jeunesse demanderait peut-être une plus grosse ligne budgétaire. On pourrait en tous les cas espérer une plus grosse ligne budgétaire pour une vraie politique jeunesse pour ce mandat.

Délibération adoptée. Votes :

-  50 Pour (Verts, Ades, Alternatifs / PS / MoDem / PC / Go)

-  9 Abstention (UMP)




Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSLe Conseil Municipal RSSConseils précédents RSSConseils 2010 RSSConseil du 29/3/10