CM du 06/07/09 - Délibération 46-D 013 DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE-INNOVATION

Signature de la charte de développement durable « Grenoble Université de l’innovation »

Intervention d’Olivier Bertrand et de Maryvonne Boileau

Avec cette délibération, on est typiquement dans ce que l’on appelle le « greenwashing », « greenwashing » ou « éco-blanchiement » en français. Des pages et des pages pour parler de développement durable, un chapitre entier pour parler des modes de déplacement alternatifs à la voiture. Il faudrait – je cite la charte : « privilégier l’utilisation des transports collectifs, des mobilités douces et des autres modes alternatifs à la voiture ». Et rien sur le principal, parce que je pense que vous avez dû oublier que le principal projet en matière de déplacements, dans le projet campus, consiste à relier les deux pôles par une Rocade. Bien sûr, pas un mot là-dessus. Franchement, il va falloir expliquer comment une Rocade, avec un trafic prévu de 45 000 véhicules/jour, va permettre de privilégier les modes alternatifs à la voiture. On peut tout dire quand on fait de la communication mais, franchement, c’est parfois très gros !

La Charte parle – je cite toujours – de « limiter progressivement l’espace consommé par la voiture ». Mais est-ce que quelqu’un, avant d’écrire cette phrase, a vu l’emprise du viaduc dans la presqu’île et surtout l’échangeur complet. Elle est énorme !

J’ai emmené un plan - que tout le monde pourra consulter – qui montre la limite de l’emprise de l’échangeur et du viaduc. Vous constaterez que l’on est largement au-dessus de ce qui est préconisé dans cette charte. On va pas rentrer dans les détails, il y aurait tellement à dire que l’on pourrait y passer des heures. Mais nous voudrions quand même vous donner notre sentiment : vous communiquez sur l’écologie urbaine, sans même vous rendre compte qu’il ne s’agit que de communication.

De plus en plus de Grenoblois ne supporte pas cette différence entre le dire et le faire. Je ne sais pas si la majorité sait, qu’en son nom, avec le logo de la Ville de Grenoble, il est actuellement diffusé dans toutes les boites aux lettres une plaquette de propagande franchement indigne sur le projet de Rocade. Pas un mot sur le coût, pas un mot sur le péage. Des photos – on a vérifié – qui viennent de la même banque de données d’images que celle utilisée pour les prospectus de Carrefour. Et, cerise sur le gâteau, une baisse de trafic annoncée sur la Rocade Sud de 18% alors qu’il y a 5 mois, Isère Magazine annonçait une baisse de 6% sur la Rocade Sud. A ce rythme, dans la prochaine campagne de propagande, on va transformer la Rocade Sud en voie verte.

Je dis cela en plaisantant mais regardez la plaquette – j’en ai à disposition si vous ne l’avez pas encore reçue dans votre boîte aux lettres. On y parle que de transports en commun, de modes doux, alors qu’il s’agit de présenter le dernier projet d’autoroute urbaine en France, projet estimé, par les services de l’Etat qui se sont réunis le 1er juillet, à plus d’un milliard d’euros, sans financement de l’Etat.

Voilà le greenwashing, cela marche peut-être un temps mais, au bout d’un moment, la supercherie ne peut plus durer. Je voudrais finir par une question qui fait suite à la question orale que je vous ai posé le mois dernier, Monsieur le Maire. Il y avait un comité de pilotage Rocade Nord où vous étiez présent, le 3 juillet, c’est-à-dire vendredi dernier. Le compte-rendu officiel n’est pas encore disponible. Mais, avez-vous oui ou non, au cours de ce comité de pilotage, proposé d’engager notre Ville jusqu’à un montant de 50 millions d’euros ?

[Le Maire refuse de rendre public le plan de financement mais indique son désaccord et celui du président de la Métro sur le plan de financement envisagé initialement par le Président du Conseil Général. Le rapporteur considère que le projet Campus n’est pas concerné par la Rocade Nord.]

Intervention de Maryvonne Boileau

Deux petites questions.

La première : sauf erreur de ma part, vous n’avez pas répondu à la question sur le chiffre des 50 millions. Est-ce que oui ou non vous l’avez dit ? Ca c’est la première question.

[Le Maire répond qu’il n’est pas d’accord avec ce montant]

Vous n’avez pas prononcé ce chiffre ?

[Le Maire précise qu’il ne l’a jamais prononcé]

Merci. La deuxième question : il est proposé dans le gras de la délibération de désigner un représentant de la Ville de Grenoble au comité de pilotage de la Charte, pourrait-on connaître le nom du représentant de la Ville ?

[Le Maire indique que le représentant sera M. Siebert]

Délibération adoptée. Votes :

-  6 Abstentions (Verts, Ades, Alternatifs)

-  53 Pour (PS / UMP / MoDem / PC / Go)




Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSLe Conseil Municipal RSSConseils précédents RSSConseils 2009 RSSConseil du 6/07/09