CM 23/03/09 - Délibération n°2-B 015 SOLIDARITE

Approbation du plan d’actions 2009/2014 du CCAS

Intervention de Gilles Kuntz

Notre groupe « Écologie et Solidarité » ne peut que se réjouir que la solidarité ait sa place dans les politiques municipales. Nous souhaiterions pour notre part que la majorité prenne pleinement conscience de la crise sociale que vivent les Grenobloises et Grenoblois et mette en place un plan de grande ampleur pour y faire face.

Nous avons participé pour notre part aux différents groupes de travail entre professionnels, éluEs et associations qui ont permis d’arriver au plan d’actions qui nous est proposé ce soir. Celui-ci a été voté vendredi par le Conseil d’Administration du CCAS. Ce travail de dialogue, avant prise de décision, est indispensable pour être partagé par tous. C’est ce que notre groupe demande depuis longtemps et nous pouvons que nous réjouir que le CCAS et son président aient mis en œuvre cette méthode de réelle démocratie locale. Un seul regret : que le personnel et les usagers n’aient pas été associés en même temps que les autres acteurs à cette démarche. Des réunions avec le personnel sont prévues dans les semaines qui viennent, mais ce manque de dialogue social, lié à un souci très présent d’économies à réaliser dans tous les secteurs pour tenter d’équilibrer le budget, ont entraîné incompréhension et inquiétude pour l’avenir. Il faudra veiller à répondre au plus vite aux questions légitimes des agents.

Nous devons noter que, dans ce plan, figurent beaucoup d’actions qui ont été préparées ou même démarrées dans le dernier mandat par des éluEs de notre groupe. Nous les connaissons donc bien et savons aussi que de nombreuses actions sont en fait des expérimentations concernant quelques dizaines d’enfants par exemple pour « Parler Bambin » ou centaines d’ayant-droits pour l’Allocation Municipale d’Habitation que nous avons demandé en décembre 2006 lors du vote du budget. La mise en œuvre de cette dernière est trop limitée face aux besoins qui n’ont cessé de croître d’aides aux charges de logement et pas seulement dans le secteur privé.

Une autre action-phare concerne la création sous l’égide du CCAS et du Crédit Municipal de Lyon d’un micro-crédit social, qui figurait d’ailleurs dans notre programme de mandat. C’est un dispositif intéressant, mais encore expérimental si l’on en juge par le trop faible nombre de micro-crédits accordés en France à ce jour (autour de 1500). Le problème essentiel auquel est confronté la commission permanente du CCAS n’est pas d’accorder des prêts, mais de faire face au surendettement des personnes qui souvent contractent des prêts à la consommation auprès de grandes surfaces sans mise en garde, ni vérification de l’organisme de leur « reste à vivre ». Ces personnes surendettées ne pourront pas faire de la cavalerie en souscrivant un micro-crédit. Pour elles, seule une action de renégociation de leur crédit est nécessaire. Il faudrait aussi que le Maire-Président du CCAS agisse auprès du Préfet pour faire rappeler leurs obligations de contrôle des capacités financières des emprunteurs aux directions de ces grandes surfaces afin d’avoir une action de prévention du surendettement.

Il y aurait beaucoup d’autres points à soulever, comme garder des tarifs maîtrisés au lieu d’une hausse de 6% en moyenne cette année des loyers dans les résidences de personnes âgées. À l’autre bout de la vie, nous souhaitons, avec toutes les familles qui aujourd’hui doivent attendre en moyenne 11 mois pour avoir une place en crèche pour leur enfant, que le CCAS aient les moyens d’ouvrir toutes les nouvelles places créées dans les nouvelles crèches à venir. La demande est forte surtout en centre ville et la Ville et son CCAS doivent mettre les moyens nécessaires pour offrir à tous ceux qui le désirent ce mode de garde qui, de l’avis de tous, favorise le développement de l’enfant.

Délibération adoptée. Votes :

- 50 pour (Verts, Ades, Alternatifs / PS / Modem / PC / Go)

- 9 contre (UMP)


-->


Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSLe Conseil Municipal RSSConseils précédents RSSConseils 2009 RSSConseil du 23/03/09