CM du 26/01/09 - Délibération 4-B014 - POLITIQUE DE LA VILLE

Opération de restructuration de l’avenue de Constantine

Intervention de Gilles Kuntz.

Notre intervention sur cette délibération portera sur 3 points.

Premier point, cette délibération arrive peu après celle consacrée à la charte de la démocratie locale. En dehors de l’enquête publique réglementaire, dont on peut regretter qu’elle mobilise rarement les citoyens, quelle sera la sollicitation des habitants qui sera entreprise en particulier au travers d’associations (Unions de Quartier, CLUQ…), au moyen des conseil consultatifs de secteurs que nous venons de remettre en place. Nous avons par le passé regretté le peu de présence sur le terrain de l’atelier Lion pour mener un véritable dialogue avec les habitants. il faut réellement prendre en compte la parole de toutes et tous.

Deuxième point. Cette délibération propose, au travers d’une zone 30, une circulation apaisée au niveau de la rue. Nous reviendrons sur la zone 30 dans le troisième point, mais cette partie de Villeneuve est habituée à une circulation piétonne et cycliste au niveau 1, au premier étage au moyen de passerelles reliant les quartiers et le centre commercial tout proche, entre autres.

La volonté affichée par Yves Lion dès son arrivée à Grenoble, qui a été perçu comme un diktat, comme un a priori indiscutable, de supprimer les passerelles pour ramener la circulation au niveau du sol a entraîné une levée de bouclier par beaucoup d’habitants, qui ont l’habitude d’utiliser cet espace de circulation sécurisée, en particulier pour les enfants. Ce projet ne montre plus de passerelle, alors nous posons cette question : est-ce qu’elles vont être supprimées, quel est votre objectif exactement ?

Troisième point, au niveau des modes des déplacements doux. Les zones 30 prévoient bien de mélanger les modes de circulation, ce qui peut se concevoir quand la circulation des voitures respecte effectivement la limite de 30 km/h. Il faut bien constater que souvent les véhicules vont plus vite que cette limite, et sont en infraction ; les cycles et les piétons servent souvent d’obstacles humains aux excès des voitures. Il y a là un danger réel pour la circulation en particulier des cycles, d’autant plus que la chaussée va être réduite, que le stationnement va être parallèle aux voies, avec des risques lors de l’ouverture des portières. Nous voulons donc attirer l’attention sur la sécurité de tous, il ne suffit pas de faire des vœux pour dire « Il faut vivre tout ensemble », il faut que cela soit aussi facile à possible sans accident grave.

Délibération adoptée. Votes :

- Pour : 50 (Verts, Ades, Alternatifs / PS / MoDem / PC / Go)

- Abstention : 9 (UMP)


-->


Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSLe Conseil Municipal RSSConseils précédents RSSConseils 2009 RSSConseil du 26/01/09