Tribune des Nouvelles de Grenoble - Juillet-Août 2008

Vidéosurveillance : ouvrons le débat

Par Gilles Kuntz

Aujourd’hui dans notre ville de nombreuses caméras sont installées sans aucun débat dans des espaces publics (parc Mistral, place Vaucanson, le long des grands axes de circulation…). Demain, nous apprenons que le maire veut filmer le parcours des supporters de foot de la gare au stade ! Il n’est pas question pour nous de nier en bloc l’intérêt de la vidéosurveillance pour des usages précis dans des bâtiments ouverts au public sensibles aux vols et aux agressions (musées, banques, postes…) . Des caméras peuvent y jouer un rôle de dissuasion, mais surtout permettre d’identifier les délinquants dans un cadre précis sous le contrôle strict d’un juge. Être filmé et enregistré dans la rue est d’une toute autre nature : il en va du respect des libertés publiques.

Demain, l’évolution des techniques permettra même une reconnaissance des personnes filmées sur la voie publique à leur insu. Il devient donc indispensable d’assurer la plus grande transparence à l’installation et au suivi de ces dispositifs.

Nos concitoyens sont très sensibles aux dangers que font courir aux libertés publiques, les différents contrôles électroniques auxquels nous sommes soumis sans aucune transparence (mobilisation actuelle par exemple des parents contre le fichage des enfants dès la maternelle par la « base élèves » mise en place par l’État).

Plusieurs pays voisins, comme le Royaume-Uni, qui ont déployé un nombre considérable de caméras dans les rues et les lieux publics font le bilan aujourd’hui que la délinquance ne baisse pas malgré les énormes investissements effectués. Il n’est que temps de mobiliser les moyens pour proposer d’autres mesures efficaces pour assurer la tranquillité publique en commençant par une présence humaine de proximité.

Nous souhaitons la mise en place à l’instar de la ville de Lyon d’une commission extramunicipale chargée de l’éthique de la vidéosurveillance et l’adoption par notre conseil municipal d’une charte qui en fixerait le cadre de travail.

Un débat avec tous nos concitoyens préoccupés par ces questions s’impose avant de se lancer dans de lourdes dépenses dont aujourd’hui aucune garantie de résultats n’est démontrée.

Avant chaque Conseil Municipal, notre groupe vous donne un rendez-vous citoyen pour débattre, ensemble, de l’actualité municipale. Vous trouverez les dates et lieux de ce rendez-vous sur notre site Internet, tout comme nos propositions, actions et réactions : www.grenoble-ecologie-solida...


-->


Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSPublications RSSTribunes des Nouvelles de Grenoble