Conseil de la Métro du 6 juillet 2012

Regard critique d’un élu écologiste

par Gilles Kuntz

Ce conseil s’est tenu dans les tribunes d’un stade, ce qui est assez inhabituel pour être relevé. A l’ordre du jour figuraient principalement la décision de s’engager vers la réalisation d’un téléphérique de Fontaine au Vercors, une décision modificative qui plombait le budget électoral 2012 avec 3 millions d’€ d’emprunts supplémentaires et 10 millions d’investissements cachés il y a quelques mois, dont l’achat pour 5,5 millions d’une tour de bureaux à La Tronche. Côté people, il faut noter la présence de la nouvelle ministre, Geneviève Fioraso, devenue simple conseillère communautaire.

Le débat sur le transport par câble vers le Vercors a surtout porté sur la priorité à donner à la question des déplacements pendulaires vers le plateau alors que l’agglo souffre plus de l’asphyxie engendrée par la pollution des trop nombreux véhicules qui tapissent le fond de la cuvette. J’ai été le seul à porter les questions écologiques à étudier de près avant la réalisation de cet équipement comme la protection de la forêt des Vouillants survolée et l’impact des parkings indispensables à l’arrivée à Saint-Nizier et Lans. Pour le moment nous lançons des études, la décision étant prise plus tard par le conseil (et non par le président comme la délibération initiale l’indiquait...).
Les élections passées, la vérité des prix s’impose. Ainsi des opérations d’investissement qui étaient prévues ressortent des dossiers et viennent plomber le budget 2012. Parmi elles, l’achat au lieu d’une simple location de l’immeuble « Le Président » à La Tronche face à la voie aérienne du tram. Encore une fois, j’ai dû mener l’enquête seul faute de transmission des éléments demandés par lettre avant le conseil. Dans l’avis des Domaines, cet immeuble est indiqué comme étant construit en 1985.. Or il se trouve qu’il a abrité au début des années 70 le Centre Scientifique IBM et que je m’y suis rendu à cette époque.. J’ai même retrouvé des anciens salariés qui m’ont averti de sa mauvaise isolation avec une chaleur étouffante en été (pas de climatisation pour cacher la passoire thermique comme aujourd’hui). A ma question sur le classement énergétique du bâtiment obligatoire avant vente, le Président ne m’a pas répondu. Par contre il a indiqué clairement qu’il préférait que la Métro s’installe à La Tronche plutôt qu’à Villeneuve où des bureaux neufs sont disponibles au même prix en Zone Franche Urbaine. On ne peut être plus clair sur la volonté de relocaliser ou non de l’emploi dans les quartiers en difficulté.




Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSLe Conseil de la Métro RSSConseils précédents RSSConseils 2012 RSSConseil du 6/7/12