Conseil Municipal du 17 octobre 2011

Regard critique d’un élu écologiste

par Olivier Bertrand

Les Conseils municipaux se suivent et ne se ressemblent pas toujours. Il y a tout de même quelques constances :
- depuis maintenant plus d’un an, le maire de Grenoble quitte systématiquement le Conseil vers 20h, c’est-à-dire vers le milieu de l’ordre du jour. Rappelons que la fonction principale d’un Maire est bien de présider l’assemblée délibérative de la commune. Le fait que le Maire passe de temps en temps la main à son 1er adjoint est normal… Pas qu’il fasse le choix d’un autre rendez-vous systématique le même jour que le conseil, à la même heure.

Une autre constance, la dérive libérale de la majorité ne fait que se confirmer. Deux dossiers l’ont illustré de manière flagrante :
- nous dénonçons depuis le début du mandat les aides que la majorité apporte aux grands projets économiques souvent pilotés par des grands groupes. Nous contestons souvent les orientations économiques très « high tech » de la Ville. Mais ce que nous n’acceptons vraiment pas, c’est le fait que Grenoble soit la seule ville de Rhône-Alpes à continuer ce type d’aide. Lors de ce Conseil nous avons voté contre une aide au Cancéropole Clara. Au Conseil régional, les élus écologistes approuvent les aides à ce cancéropole dont l’essentiel de l’activité est sur Lyon. Le Conseil général a fait le choix d’arrêter ses aides au motif que ce projet ne concernait quasiment pas l’Isère. Comment alors justifier l’aide de Grenoble à un projet essentiellement privé ? Encore une fois les connexions entre intérêts financiers et intérêts politiques sont flagrantes
- de manière encore plus emblématique, en fin de Conseil nous avons appris que le Conseil d’administration de la Régie du téléphérique avait accepté de recouvrir pendant 1 mois les « bulles » par une pub pour une banque. Cette décision date de 2 mois mais il n’y a pas d’élus écologistes à la régie et les élus de droite et de gauche qui y siègent se sont bien gardés d’en parler… Il y a encore 4 ans, même des élus de droite s’offusquaient de la première et seule campagne de pub que les bulles aient connue. Philippe de Longevialle, adjoint à l’urbanisme, n’avait pas de mot assez dur sur son blog pour dénoncer cette campagne. Aujourd’hui, cet élu modem a voté sans sourciller la nouvelle campagne… avec l’ensemble des voix du PS…




Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSLe Conseil Municipal RSSConseils précédents RSSConseils 2011 RSSConseil du 17/10/11