Conseil Municipal du 18/4/11 Délibération n°5-A 012 DECHETS URBAINS

Transformation du système de collecte des déchets ménagers du quartier de la Villeneuve à Grenoble.

par Hakim Sabri

Les deux principaux arguments concernant le transfert de la collecte des ordures ménagères de la Ville à la Communauté d’agglomération étaient que ce service ainsi mutualisé permettrait

1) – d’avoir un service de meilleur qualité

2) – de réaliser des économies d’échelle ….

Parlons en :

En terme d’économie d’échelle pour commencer ? Pour rappel les Grenoblois payaient ce service de collecte des ordures ménagères à travers la taxe d’habitation, le coût était ainsi inclus dans cet impôt local… Au moment du transfert entre les deux collectivités la taxe d’habitation aurait du baisser, puisque ce service allait être payé par le biais d’une taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM). Cela n’a pas été le cas bien au contraire et si économie il devait y avoir elle ne l’a pas été pour le contribuable. Cette Taxe d’enlèvement des ordures ménagères depuis sa mise en place n’a pas cessé d’augmenter : plus 30 % entre 2008 et 2009, plus 20% en 2010 !!!

Elle aura doublé depuis sa mise en place en 2005, et ce à service constant voir même en régression ! Où sont dés lors les économies d’échelle qui étaient promises ?

Sur le service de meilleure qualité ?

Pour mémoire, la déchetterie Ile Verte doit fermer prochainement (ou est déjà fermée ?). Bilan, ce transfert à la Communauté d’agglomération fait qu’il y avait 5 déchetteries à Grenoble et aujourd’hui 3 (avec la fermeture d’Ampère puis Ile Verte). Il y a donc une perte en terme de niveaux de service pour les habitants Grenoblois (en proximité notamment)

Aujourd’hui vous nous demandez d’approuver la proposition de substitution du système d’aspiration des déchets du quartier de la Villeneuve à Grenoble en le remplaçant par des moyens de collecte par conteneurs enterrés et pour certains cas par bacs traditionnels roulants… Alors que nous étions précurseur dans ce domaine et souvent cité pour l’utilisation de ce système, alors que d’autres villes de France en région parisienne, en Seine-Saint-Denis, à Vitry et même à Paris dans le quartier Clichy-Batignolles vont investir dans l’éolien, nous, nous abandonnons ce système ?

Il est vrai qu’au bout de presque 40 ans le système avait besoin d’être rénové. Mais pour une question de coût et d’arguments expliquant que ce système ne permet pas le tri sélectif, on renonce. Et pourtant les habitants largement concertés n’ont pas fait part de ce choix. Encore une fois on a décidé pour eux… Si il y a réticence de la part des habitants, c’est tout simplement que leur diagnostic n’est pas simplement un diagnostic Technique et Financier : c’est aussi un diagnostic d’usage…

Du fait de sa vétusté le système de collecte pneumatique est souvent tombé en panne ces dernières années. La mise en place de bacs roulants pour pallier à ces défaillances, nous a très rapidement démontré les limites de ce système car cela incite au dépôt « sauvage » de vieux meubles et autres encombrants dégradant la qualité de vie, créant une pollution visuelle et olfactive déplaisante.

Nous voterons donc CONTRE

Vote du groupe sur cette délibération : Contre




Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSLe Conseil Municipal RSSConseils précédents RSSConseils 2011 RSSConseil du 18/4/11