Conseil municipal du 24 janvier 2011

Regard critique d’une élue écologiste

par Maryvonne Boileau

Ce conseil municipal composé de 33 délibérations ne présentait pas d’enjeux essentiels. Cependant quelques délibérations nous ont permis de poser quelques questions, parfois embarrassantes à la majorité municipale.
Question orale sur les coûts pour la Ville du GF38 et qui va prendre en charge la suite si le club continue sa descente. Pas de réponse convaincante. Concernant le parking sous le stade qui a coûté 13 M€ à la ville et reste vide, la réponse du Maire fut édifiante : remboursement de 120 000 euros/an, soit donc une durée de remboursement d’un peu plus de 100 ans. Compte tenu de l’état financier du monde, peut être que dans 95 ans le système bancaire et financier international se sera effondré, et les emprunts auront disparu !

L’opération ANRU pour la rénovation nécessaire du quartier Chatelet laisse planer quelques incertitudes qui pourraient s’avérer difficiles à résoudre dans les mois et années à venir. En effet, l’ANRU a revu ses aides à la baisse, alors que les ressources des habitants de ce quartier sont très faibles. La reconstruction prévoit environ 300 logements (au lieu des 150 actuels), avec une volonté de mixité accession et locatif public et privé. Toutefois, comme ailleurs, si les locataires en place voulaient rester dans les nouveaux logements, des logements accessibles dits « PLAI » devraient être construits en grand nombre, ce qui ne sera pas le cas. La population de ce quartier sera, en grande partie renouvelée. Les actuels habitants vont avoir des propositions de relogements dans d’autres quartiers.
Les opérations d’études pré-opérationnelles pour le renouvellement urbain de l’Arlequin vont commencer, notamment pour la rénovation des habitations en copropriétés. Compte tenu des normes applicables du Grenelle, il est à craindre que les montants de rénovation soient très onéreux pour les habitants propriétaires en place. Cependant, une bonne nouvelle : relocalisation du Centre de Santé des Géants. Aussi un aveu : rien n’a été décidé et voté au sujet de la démolition de 65 logements sociaux au 50 de l’Arlequin.
Projet presqu’île : à l’occasion de cette délibération sur le franchissement des voies ferrées, nous n’avons pas obtenu de réponse claire concernant la construction d’un nouveau pont pour franchir l’Isère, qui se situera à la hauteur de Jean Macé et du quartier en construction sur l’ex-terrain Schneider : il n’y a plus de rocade, mais il fallait une voie routière supplémentaire. Certains élus ont un impérieux besoin de bitume.
Versement de plus d’un million d’euros de subventions au Palais des Sports : le moins que l’on puisse dire c’est qu’il est très difficile d’obtenir de réelles informations quant à la situation de cet équipement, qui a chaque année besoins de subventions supplémentaires.
La délibération sur les paiements des frais de déplacements de deux élus à Sfax a déjà fait l’objet de nombreux commentaires, nous ne reviendrons donc pas sur la question dans ce billet, sauf pour noter que la presse locale n’a fait aucun état des débats en conseil municipal. Le but du déplacement était pourtant très intéressant : les élus de Grenoble sont allés porter leur savoir-faire en matière de dépollution de plages et de front de mer à Sfax. Par contre, visiblement tout était calme, et la promenade dans la Médina leur a permis de voir combien la France et surtout Grenoble sont appréciés à Sfax…




Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSLe Conseil Municipal RSSConseils précédents RSSConseils 2011 RSSConseil du 24/1/11