Tribune des Nouvelles de Grenoble - Février 2010

Impôts et Budget 2010

Par Hakim Sabri

La majorité actuelle est très fière de son budget 2010 et confirme donc la nécessité qu’il y avait d’augmenter les impôts de 10 000 000 €. Quelle utilisation a été proposée pour cet argent ? 58 630 000 € d’investissements, 22 830 000 € au CCAS, 3 000 000 € pour le logement, 3 000 000 € à l’insertion, 2 500 000 € à la santé scolaire, 6 000 000 € au socioculturel : ces chiffres annoncés tendraient à faire croire que tous les efforts de cette majorité vont vers le renforcement des politiques de solidarité pour atténuer la crise.

Mais d’autres chiffres sont occultés ! 7 300 000 € de subventions d’équipements versés à des personnes de droit privé, cela comprend des programmes tel que Nano 2012 ou Minalogic qui sont hors compétence municipale (Grenoble est la seule commune de l’agglomération à s’autoriser de telles dépenses), 4 500 000 € de frais d’études… Que contient cette enveloppe ? Le réaménagement de la Presqu’ile scientifique, le projet de l’Esplanade… Il est vrai que faire appel à de grands noms de l’architecture cela à un coût.

Ce sont ces sommes-là que nous critiquons, et pas simplement les frais de bouche et de communication qui ne concerneraient qu’une part infime du budget selon les dires de cette même majorité. (cette enveloppe “communication“ est pourtant passée de 2 100 000 € en 2007 à 4 300 000 € en 2008 et 3 300 000 € en 2009).

Car toute la question est là : la Ville de Grenoble ne peut être liée à sa seule compétitivité économique ! Une ville solidaire, une ville écologique, une ville démocratique passe par la question de la qualité de vie, de la justice sociale, de la démocratie politique. Face au toujours plus, nous devons penser à d’autres façons de développer la ville : relocalisation, coopération, gratuité… car la modernité et la compétitivité excluent toujours un peu plus les plus pauvres. 22% des Grenoblois vivent en dessous du seuil de pauvreté, contre 13% au niveau national, c’est une réalité qui met bien à mal l’image de Grenoble et de sa vitrine nano technologique.

Nous ne partageons donc pas ce modèle de développement pour notre ville ni la politique menée par cette majorité. Les Grenoblois sont seuls juges, mais on ne leur donne pas l’occasion de s’exprimer sur les priorités municipales puisqu’ils n’y sont invités qu’après les votes.

Avant chaque Conseil Municipal, notre groupe vous donne un rendez-vous citoyen pour débattre, ensemble, de l’actualité municipale. Vous trouverez les dates et lieux de ce rendez-vous sur notre site Internet, tout comme nos propositions, actions et réactions : www.grenoble-ecologie-solida...




Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSPublications RSSTribunes des Nouvelles de Grenoble