CM du 25/01/10 - Délibération 16-C 007 – AFFAIRES CULTURELLES

Conventions et avenants conclus en 2010 avec « Barbarins et Fourchus » dans le cadre de la politique culturelle.

Intervention de Gwendoline Delbos-Corfield

A propos de la convention avec l’association des Barbarins Fourchus et de la mise à disposition des locaux du théâtre 145, il semblerait qu’une des hypothèses envisagées pour l’avenir est de repenser la présence de la compagnie des Barbarins Fourchus au théâtre 145, ce qui nous paraît envisageable et légitime.

La qualité du plan spectacle de 1999 et les démarches qui en ont découlé ont permis une gestion saine et constructive des salles culturelles à Grenoble. Ne pas retomber dans le travers d’installer des acteurs culturels ad-vita eternam, sans convention précise et sans réflexion sur le mouvement culturel global d’une ville, c’est une bonne chose, sans conteste. Il est donc important que les salles soient réinvesties régulièrement par des projets différents et que les compagnies locales soient incitées à bouger et à réinventer leurs projets.

En revanche, il est aussi important que soit anticipé et concerté ces changements. La compagnie des Barbarins Fourchus a fait un travail d’animation sur le quartier qui nous semble très important et quand je parle d’animation, je parle de la dimension culturelle et artistique, et non pas de ce que ferait une structure socio-culturelle ou une association de quartier. Quel projet est donc envisagé pour ce lieu qui a vraiment une place de théâtre de quartier et qui est une passerelle importante avant d’accéder aux grands lieux culturels élitistes ? Comment on pense l’avenir du théâtre 145 ? On aimerait en savoir rapidement un peu plus. Et qu’est-ce qui est pensé aussi pour l’accompagnement de la Compagnie ? C’est aussi quelquechose où la Ville de Grenoble n’est pas toujours très forte pour accompagner. On est assez contents du travail qui est fait au théâtre de création, il y a un vrai travail d’accompagnement des jeunes compagnies que l’on avait pas vu depuis longtemps et qui est intéressant. Mais les compagnies intégrées depuis longtemps, il ne faudrait pas non plus les lâcher en route. Qu’est ce qui est pensé pour l’avenir des Barbarins fourchus ?

Après précision de l’Adjointe à la Culture sur l’état d’avancement des échanges avec les Barbarins, la délibération est adoptée à l’unanimité.




Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSLe Conseil Municipal RSSConseils précédents RSSConseils 2010 RSSConseil du 25/1/10