CM du 23/11/09 - Délibération 1-A 017 URBANISME AMENAGEMENT

« Cœur de Ville - Cœur d’Agglo » - Réaménagement des quais de l’Isère

Intervention d’Olivier Bertrand

Merci Monsieur le Maire.

Nous devons nous prononcer sur deux aspects : d’une part sur le bilan de la concertation et d’autre part sur la désignation du maître d’œuvre sur l’aménagement des quais.

Sur la concertation, nous venons d’entendre différents avis et nous voulons saluer l’implication des habitants sur ce projet. La concertation a été fructueuse, elle doit maintenant être poursuivie, c’est ce que précise d’ailleurs le gras de la délibération. C’est ce qui nous paraît le plus important puisque la désignation des phases du projet à venir sont très dépendante de l’avenir du projet de Rocade Nord et c’est bien le problème. Pendant toute la concertation, vous avez présenté le projet de Rocade comme inéluctable. D’ailleurs, Monsieur le Maire, votre acharnement à soutenir ce projet qui prend l’eau de toute part devient inquiétant, on l’a vu ce soir. Enfin, ce projet de Rocade ne verra probablement pas le jour, il ne mérite donc pas que l’on bâillonne le Conseil Municipal.

Heureusement, le projet retenu –celui de l’équipe Ateliers des paysages- non seulement a su tenir compte des remarques des habitants pendant la concertation mais a su faire des propositions d’aménagement qui fonctionnent sans Rocade. C’est de notre point de vue un point essentiel dans ce bon projet.

Il a un défaut, je dirai même un défaut majeur, c’est que c’est encore une fois un projet cher, le plus cher des projets proposés, qui va être retenu. C’est maintenant une habitude : la Ville sélectionne systématiquement les projets les plus chers.

Plus globalement, se pose un autre problème. Etait-il véritablement opportun de séparer un marché de définition pour les quais du marché de définition Cœur de Ville – Cœur d’Agglo. La question a été plusieurs fois posée, elle a d’autant plus de sens que d’autres projets connexes sont étudiés en même temps et parfois de manière contradictoire. Une des propositions du maître d’œuvre sur le projet d’Esplanade serait par exemple de dévier la circulation automobile de l’Esplanade vers l’autre côté de l’Isère, sur la voie sur Berges. C’est contradictoire avec la philosophie du projet que nous sommes amenés à approuver.

Je pose donc une question : qui tranchera le choix entre les grandes options entre ces différents projets d’aménagement de la ville ? En l’espèce, il s’agit du choix de faire fonctionner la voie sur berges de la manière prévue par le projet Atelier des paysages – et c’est au cœur du projet que nous allons retenir- ou de la manière proposée par Christian de Porzemparc.

Merci.

Délibération adoptée. Votes :

-  50 pour (Verts, Ades, Alternatifs / PS / MoDem / PC / Go)

-  9 Abstention (UMP)




Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSLe Conseil Municipal RSSConseils précédents RSSConseils 2009 RSSConseil du 23/11/09