CM du 18/05/09 - Déliberation 39-B 009 POLITIQUE DE LA VILLE

Plan de relance ANRU

Intervention de Maryvonne Boileau

L’ANRU fait un certain nombre de promesses, mais est-il certain que cette agence va continuer à honorer les sommes engagées ? Le financement de cette agence, en partie issu du 1%, et compte tenu du nombre de fermetures en chaine et des réductions significatives d’un certain nombres d’entreprises, les ressources risquent de diminuer fortement. Sans oublier les collectes du livret A pour toutes les banques qui pourraient à court terme faire baisser les ressources de la Caisse des Dépôts et Consignations, pour le financement du logement social. Les collectivités qui engagent des projets doivent être très vigilantes pour s’assurer qu’au final, elles ne seront pas dans l’obligation de supporter tout le montant des dépenses engagées. Quand on parle de désengagement de l’Etat, nous aimerions que celui-ci soit exemplaire quant à ses versements. Quelques exemples (merci aux services de la ville de nous les avoir communiqués) pour démontrer que, par exemple, à Grenoble Habitat, l’ANRU doit 2.3 millions d’€, avec des versements grandement en retard. Pour ACTIS, c’es 3,659 millions d’€ dont 640 jours pour des opérations de démolition. Quand le même Etat demande aux donneurs d’ordres de bien vouloir aider rapidement toutes les entreprises pour qu’elles ne soient pas dans la difficulté, il serait bon qu’il donne l’exemple.

Délibération adoptée à l’unanimité.


-->


Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSLe Conseil Municipal RSSConseils précédents RSSConseils 2009 RSSConseil du 18/05/09