CM du 15 décembre 2008 - Délibération 2 – E 002 FINANCES

Budget primitif 2009 : vote des taux d’imposition

par Gilles Kuntz

La majorité vient de voter le budget anti-social proposé par le Maire comme ma collègue Maryvonne Boileau l’a démontré. Il s’agit donc bien d’un budget de droite. Nous avons montré par un travail d’amendements de l’ensemble de notre groupe qu’il était possible de réorienter ce projet de budget vers des politiques de Solidarité et d’Écologie que nous voulons développer en soutenant et rn renforçant les services publics municipaux, sans recourir à une hausse des impôts locaux qui va toucher les Grenobloises et les Grenoblois les plus en difficulté face à la crise sociale qui ne fait que démarrer et s’amplifiera en 2009.

Nous l’avons déjà dit et nous le répétons pour être bien compris : nous ne sommes pas contre l’impôt qui doit être avant tout un outil de redistribution des richesses pour des politiques sociales. Mais ce n’est pas le cas ici avec le projet de budget qui nous a été proposé.

Nous nous interrogeons sur cette violente augmentation des taux en début de mandat. Est-ce pour ne plus les modifier ensuite en espérant, mais on peut en douter que les électrices et électeurs auront oublié en 2014 les engagements électoraux bafoués dès le début de ce mandat ? Ou bien ne s’agit-il pas plutôt de l’impôt Jeux Olympiques préparé pour faire face aux dépenses qui seront très importantes dès 2009 en cas de choix de Grenoble en mars comme ville candidate aux JO 2018 ? À ce sujet, il est intéressant de noter que le maire UMP de Nice vient lui aussi d’annoncer une augmentation des taux de 15 % en 2009… même si comme à Grenoble la vraie raison de cette hausse est masquée… Nous savons que le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) ne doit pas être brusqué, il ne faut pas prendre des engagements anticipés, afficher des espérances, au risque d’être désavoués dans quelques mois. Nous pensons que quelque chose se cache derrière cette hausse d’imposition brutale, liée aux Jeux Olympiques.

Nous savons que le vote des taux d’imposition des trois taxes se déduit de la mauvaise décision de choix de budget qui vient d’être votée et que cette délibération de vote des taux peut sembler n’être pour certains que formelle. Néanmoins rien ne s’oppose au cas par exemple où la France ne présenterait pas de candidature ou que Grenoble ne serait pas la ville choisie, de revenir sur ce vote et après révision de ce budget de voter avant le 31 mars dans une nouvelle délibération des taux d’imposition inchangés pour 2009 comme nous avons pu le faire depuis plus de 10 ans sans diminuer les services rendus à la population. Cela serait aussi l’occasion de mettre en œuvre les vœux des Grenobloises et Grenoblois enfin consultés, comme vient de l’annoncer le Maire ... en février 2009.

Délibération adoptée. Votes :
- Contre : 15 (Verts, Ades, Alternatifs / UMP)
- Pour : 44 (PS / MoDem / PC / Go)


-->


Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSLe Conseil Municipal RSSConseils précédents RSSConseils 2008 RSSConseil du 15/12/08