CM du 20 octobre 2008 - Délibération 66-E 019- ADMINISTRATION GENERALE

Marchés publics - autorisation de signer

Intervention de Gilles Kuntz

Je voudrais intervenir au sujet du marché de services et fournitures de la Ville et du CCAS concernant l’ « achat de licences logicielles pour les postes clients et serveurs ».

Comme chaque année depuis sept ans, j’interviens à l’occasion de ce marché en Commission Ressources (ex Commission des Finances). Je remercie d’ailleurs les services d’avoir transcrit scrupuleusement mes propos dans le compte-rendu de cette commission. Comme rien ne change à la Ville de Grenoble, malgré mes demandes répétées d’amorcer un virage vers l’utilisation de logiciels libres, je suis contraint d’évoquer ce sujet en Conseil Municipal. Les sommes en jeu ne sont pas négligeables. Nous vous donnons, Monsieur le Maire par cette délibération, l’autorisation de signer des marchés qui pour les licences Microsoft atteignent un montant estimé annuel de 185 000 €. Rien que pour les licences Norton qui concernent un logiciel anti-virus, la dépense annuelle est estimée à 90 000 €.

Vous avez signé, Monsieur le Maire, le « Pacte du Logiciel Libre » à l’occasion des dernières élections. Dans ce texte, vous vous engagiez à « Faire développer et utiliser prioritairement des logiciels libres et des standards ouverts dans les établissements, administrations, services et lieux publics placés sous l’autorité de ma collectivité ou gérés par des partenaires ; Accompagner systématiquement ces initiatives en sensibilisant aux logiciels libres et aux standards ouverts les publics amenés à en bénéficier. ». Force est de constater qu’il y a encore loin de la parole aux actes !

La Ville de Grenoble a adhéré à l’ADULLACT (Association des Développeurs et des Utilisateurs de Logiciels Libres pour l’Administration et les Collectivités Territoriales), mais en dehors de cet affichage, quel a été l’impact de cette adhésion ? Quasiment nul : aucune expérimentation d’utilisation d’un logiciel libre n’a eu lieu à la Ville. Nos dépenses de logiciels propriétaires ne cessent de croître. Pourtant les logiciels libres compatibles avec les formats de fichiers propriétaires comme OpenOffice sont de plus en plus performants et suffisent largement aux besoins de la quasi-totalité de nos usages. De grandes villes comme Münich ou chez nous Paris ont depuis longtemps opté pour ces logiciels qui offrent le même niveau de service et permettent des économies substantielles. Le comble est atteint quand on voit que l’on dépense près de 100 000 € annuels pour un logiciel anti-virus alors que bien des professionnels utilisent aujourd’hui gratuitement un logiciel libre qui est plus répandu que ce logiciel commercial et tout aussi performant et à jour ! Grenoble pourtant est riche de militants des logiciels libres prêts à venir aider la Ville à franchir le pas, comme par exemple la Guilde des Utilisateurs d’Informatique Libre du Dauphiné. Il suffit de les solliciter. Encore faut-il qu’une volonté politique s’exprime auparavant.

Nous attendons donc que notre ville modifie sa politique en la matière conformément à vos engagements électoraux, Monsieur le Maire. Les économies ainsi dégagées pourront être utilisés par exemple pour développer les usages d’internet des personnes les plus en difficulté, pour lesquelles la fracture numérique se creuse.

Votes :

- Achats de licences :

Contre : 6 (Verts, Ades, Alternatifs)

Pour : 53 (PS / UMP / MoDem / PC / Go)

- Bowling :

Pour : 50 (Verts, Ades, Alternatifs / PS / MoDem / PC / Go)

Contre : 9 (UMP)

- le reste de la délibération est adopté à l’unanimité


-->


Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSLe Conseil Municipal RSSConseils précédents RSSConseils 2008 RSSConseil du 20/10/08