CM du 20 octobre 2008 - Délibération 63-E 039 - TARIFS

Tarifs sur la taxe locale sur la publicité extérieure

Intervention de Gwendoline Delbos-Corfield

Nous ne pouvons pas voter contre cette délibération qui institue des tarifs sur la publicité. Cependant, nous tenons à redire que si taxer la publicité est certainement une bonne chose, réduire la publicité serait encore un meilleur choix et Grenoble n’est pas du tout une ville en avance sur la question.

Le Règlement Local de la Publicité, voté en janvier 2008, n’est malheureusement pas très audacieux. Il n’avait pas trouvé d’ailleurs la faveur d’une association telle que Paysages de France qui est une référence en la matière. Grenoble est régulièrement épinglé par cette association et par d’autres et… elles ne sont pas si nombreuses les villes épinglées.

Nous rappelons nos deux critiques principales et propositions qui en découlent, ce sont d’ailleurs 2 amendements qui avaient été proposés par les éluEs écologistes lors du vote :

- « Limiter la surface des panneaux publicitaires à 8m2 maximum sur l’ensemble du territoire communal. »

- « Interdire les panneaux publicitaires dans la Zone de Publicité Restreinte 1 (qui se trouve dans la Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager). »

Les 12 m² ont été abandonnés, pour mémoire, à Echirolles, Meylan, Toulouse, Paris, Villeurbanne…

Vous pouvez considérer ces questions avec mépris. Mais il ne s’agit pas simplement d’une question de laideur ou de beauté, même si le Beau n’est pas à négliger, notamment pour ceux d’entre nous qui n’ont pas une jolie maison individuelle avec jardinet et hortensias. Le beau et le respect de la nature sont des enjeux d’autant plus cruciaux pour ceux qui sont entourés de béton constamment. C’est d’ailleurs toute la qualité du parc de la Villeneuve par exemple.

Mais, il s’agit aussi de choix de société. La publicité est une intrusion constante de valeurs uniquement marchandes dans la vie quotidienne. Elle pousse évidemment à la consommation, à la surconsommation même, elle incite aussi au surendettement. Et là, encore, ce sont ceux qui ont le moins qui sont le plus vulnérables à un désir excessif et artificiel de consommation pour posséder les signes extérieurs de richesse qui permettent, à leurs yeux, l’intégration dans la société. Il serait bon que la Ville se penche plus sérieusement sur cette question de la place de la publicité dans la ville de Grenoble où, encore une fois en comparaison avec d’autres villes, elle est très présente…

Délibération adoptée. Votes :

Abstention : 6 (Verts, Ades, Alternatifs)

Pour : 53 (PS / UMP / MoDem / PC / Go)


-->


Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSLe Conseil Municipal RSSConseils précédents RSSConseils 2008 RSSConseil du 20/10/08