CM du 19 mai 2008

Droit à l’IVG : question orale au Maire

Présentée par Gilles Kuntz

Je voulais d’abord signaler que nous n’avons pas eu connaissance de la question orale de l’opposition. Je crois que c’est réciproque. Ce serait bien que pour les questions orales, déposées par écrit le mercredi, nous puissions les avoir avant d’entrer en séance. Il est toujours intéressant de savoir quel sujet va être abordé au cours du Conseil.

Suivant l’article L. 2121-19 du code général des collectivités territoriales, nous avons l’honneur de vous demander d’exposer en séance du conseil municipal de Grenoble en date du 19 mai 2008, la question orale suivante ayant trait aux affaires de la commune.

Depuis environ un an, des groupes de militants, affiliés au puissant mouvement Pro Life américain, s’opposent ouvertement à Grenoble à l’application de la loi Veil de 1975 légalisant l’IVG. Ne se contentant plus de chanter des cantiques devant le centre IVG au CHU à La Tronche, ils se livrent à des affichages sauvages sur les murs de notre ville appelant à enfreindre la loi en condamnant le droit à l’avortement acquis par les luttes des femmes il y a plus de trente ans et dont Grenoble a été encore une fois pionnière avec la création du premier centre de Planning Familial en France.

Le 28 avril dernier à l’occasion d’une réunion privée au siège du Planning Familial, boulevard Gambetta à Grenoble, ces individus ont tagués murs et trottoir devant le lieu de la réunion et ont tenté d’empêcher la tenue de celle-ci.

Monsieur le Maire, ces manœuvres visent à culpabiliser les femmes qui souhaitent se faire avorter. Nous devons veiller en tant qu’élus au respect de la loi dans notre commune. Plusieurs actions de ces groupes (graffitis, affichage sauvage en particulier) sont illégales et doivent être condamnées. En tant que premier magistrat de cette ville, Monsieur le Maire, avez-vous déposé plainte auprès du Procureur de la République pour ces dégradations à l’espace public ? Sinon comptez-vous le faire pour que la Ville se joigne à la plainte déjà déposée en son nom par le Planning Familial ?

Nous voulons vous poser une autre question cette fois en tant que président du conseil d’administration du CHU au sujet du centre IVG (appelé aujourd’hui Centre Médico-Social de la Femme) à La Tronche qui doit bientôt déménager dans le nouvel hôpital couple-enfant. Cette nouvelle localisation du centre IVG permettra t-elle un meilleur accueil des femmes souhaitant recourir à l’IVG ? Celles-ci seront-elles séparées des parturientes ou comme certains le craignent partageront-elles les mêmes chambres, ce qui aurait un effet psychologique désastreux ? Enfin, pourquoi dans sa communication, le CHU tend à fondre dans l’Hôpital Couple Enfant le Centre Médico-Social de la Femme (CMSF)comme si ce dernier allait disparaître ?

Je vous remercie.


-->


Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSLe Conseil Municipal RSSConseils précédents RSSConseils 2008 RSSConseil du 19/5/08