Nos réponses à l’ADTC

L’Association pour le Développement des Transports en Commun des voies cyclables et piétonnes dans la région grenobloise a interrogé les candidats aux municipales et aux cantonales, voici nos réponses à leur questionnaire.

 1.Politique de déplacements - Plan de Déplacements Urbains

1.1Quel est votre avis sur le lancement d’une étude de plusieurs scénarios visant à résoudre les problèmes de déplacement dans la région urbaine grenobloise, y compris un scénario substituant le développement accéléré des transports en commun à la construction de la rocade nord ?

Engagés dans la bataille –médiatique et juridique- contre la rocade nord et le PDU 2006-2012, nous supportons évidemment sans réserve cette proposition, que nous continuerons à porter aussi bien au conseil municipal de Grenoble qu’au SMTC ou à la Métro.

1.2Le nombre de collectivités concernées par les déplacements rend difficile la définition puis la mise en place d’une politique de déplacements ambitieuse au niveau de la région urbaine grenobloise. Quelle sera votre proposition pour résoudre ce problème ?

Tout d’abord élire dans toutes ces collectivités un grand nombre d’écologistes, qui vont prendre les problèmes à bras le corps, à la mesure des enjeux ! Il faut d’urgence dépasser les mauvaises raisons, politiciennes et d’ambition personnelle plus que politiques, qui ont jusqu’ici empêché la nécessaire mise en place d’une Autorité Organisatrice de Transports au niveau de la région urbaine. Cette AOT devra prendre en charge la responsabilité de la GMCD (Gestion Multimodale Centralisée des Déplacements) bloquée depuis des années faute de volonté politique, et qui sera couplée à une centrale de mobilité.

Pour cela il faudra informer de façon très transparente les habitants sur les enjeux et les solutions, de manière à obliger tous les élus à prendre en compte les vraies priorités.

1.3La politique des déplacements élaborée dans le PDU 2007-2012 n’apporte pas de réponse à la hauteur des exigences de lutte contre le réchauffement climatique. Si vous êtes élus, vous serez amenés à participer à l’élaboration du prochain PDU. Quelles mesures proposerez-vous pour réduire de manière drastique l’émission des gaz à effet de serre dans les déplacements ?

La réduction des gaz a effets de serre passe par un choix sans ambigüités en faveur des modes doux et des transports collectifs, et par un refus de toute nouvelle infrastructure routière susceptible de créer de nouveaux trafics. A l’inverse, l’expérience a montré que lorsque l’offre est au rendez vous (en terme de qualité, de fréquence pour les TC, de sécurité pour les modes doux), les grenoblois sont prêt à changer leurs habitudes. Grâce à notre projet, nous espérons pérenniser ce cercle vertueux. 1.4Pensez-vous que la réalisation du projet de rocade nord est indispensable, utile, peu efficace, totalement inutile pour résoudre les problèmes de bouchons aux entrées de l’agglomération ?

Nous sommes convaincu que le projet de rocade nord ne fera qu’aggraver les conditions d’accès a l’agglomération grenobloise.

 2.Transports publics

2.1Quels sont les aménagements que vous allez demander et mettre en œuvre pour améliorer la desserte de votre commune ?

La commune de Grenoble est privilégiée dans l’agglomération avec une desserte de qualité. Il nous parait cependant important de continuer a défendre les projets de tramway : ligne E vers Le Fontanil et vers Meylan. Nous défendons également le retour du trolleybus sur des lignes à forte fréquentation (ligne 1) ou s’y prêtant particulièrement (31, 32, 6020). A plus grande échelle, nous supportons la reprise des études sur le tram-train, particulièrement vers le sud, qui offre un potentiel prometteur.

2.2Etes-vous prêt à soutenir le retour du trolleybus à court terme sur les lignes urbaines 31 et 32 et à moyen terme sur d’autres lignes urbaines (1, 13, 23…) et péri-urbaines(6020) ?

Oui (voir réponse ci-dessus).

 3.Modes doux (vélos, piétons)

3.1Quels sont les aménagements que vous allez demander et mettre en œuvre pour améliorer la desserte de votre commune ?

Nous défendons un vaste projet de passage en zone 30 tous les quartiers de la ville.

Nous devons poursuivre les aménagements cyclables aussi bien sur le plan quantitatif que qualitatif en créant de nouvelles pistes cyclables (Gambetta, Lesdiguières…), en sécurisant les existantes, généralisant systématiquement les double sens cyclables, refusant la mode habituelle de faire coexister les piétons et cyclistes au mépris de la sécurité de tous…

3.2L’entretien des aménagements cyclables est à charge de la commune, il est trop souvent négligé. Avez-vous la volonté de changer cet état de fait et comment ?

Nous sommes conscients qu’un mauvais entretien des pistes est un frein indéniable à la pratique du vélo. Afin de détecter les points durs, une coopération avec les associations d’usagers devra se mettre en place afin d’agir avec le maximum de réactivité.

Un point d’attention particulier sera porté dans le cas de travaux, où les adeptes de modes doux sont trop souvent oubliés (voir l’exemple catastrophique de l’aménagement des digues dans le cadre des travaux du parc Mistral).

3.3Quelles mesures comptez-vous prendre pour faciliter le stationnement des cycles sur votre commune (domicile, lieux de travail, écoles, commerces, stations de transport public, gares) ?

L’urgence absolue est l’agrandissement des consignes à vélos dans les gares, qui sont aujourd’hui saturées et ralentissent le report modal de la voiture vers une solution train – vélo.

Nous souhaitons mettre en place une série de diagnostics individualisés par montée d’immeubles à destination des immeubles anciens qui manquent encore trop souvent de locaux aménagés pour les vélos. Une fois le diagnostic établi, les solutions peuvent être de plusieurs ordres : acquisition d’un local spécifique dans le quartier (voir exemple du local de la rue du Pont St Jaime), mutualisation entre copropriétés (comme c’est le cas rue Chenoise), installation de locaux fermés sur la voie publique.

 4.Mesures de sensibilisation

4.1Quelles mesures de sensibilisation/information prendrez-vous pour favoriser le report modal vers les transports en commun et les modes doux des habitants et/ou salariés de votre commune ?

La première mesure est d’ordre financière avec un réduction de l’abonnement TAG au prix de 30 euros par mois. Plus spécifiquement, il conviendra de renforcer les actions en faveur des PDE et PDA, qui ont montré leur efficacité par le passé dans une démarche de report modal.

Une communication accrue sur la qualité de l’air sera un autre levier pour sensibiliser les habitants aux problèmes de pollution dans la cuvette.

Il conviendra aussi de lancer –enfin- le GMCD permettant une véritable information multimodale, qui devra s’accompagner de simplification tarifaire entre différents modes.

4.2Vous engagez-vous à réaliser/développer/pérenniser des Plans de déplacements d’Administrations pour toutes les administrations sous votre responsabilité ?

Avec des résultats très encourageants quant au report modal favorisé par les PDE/PDA, il nous parait fondamental de continuer dans cette direction. Nous souhaitons tout particulièrement que l’hôpital, très gros employeur de la cuvette et très bien desservi en transports collectifs, se dote enfin d’un PDA ambitieux.

4.3En tant qu’éluE quel engagement personnel prenez-vous pour donner l’exemple dans vos déplacements ?

Depuis 2 mandatures, l’ensemble des élus écologistes se déplacent principalement en mode doux ou transports collectifs dans l’agglomération, donnant ainsi l’exemple à nos concitoyens. Nous continuerons évidemment dans ce sens, autant pour donner l’exemple que parce que nous pensons que c’est la seule solution d’avenir pour notre agglomération.

Plus de détails sur nos propositions en matière de déplacements dans notre programme « Mieux se déplacer dans une ville apaisée »

Le site de l’ADTC


-->


Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSCampagne 2008 RSSDans les médias RSSRéponses aux sollicitations