Conseil Municipal du 18 novembre 2013

Délibération n° 39 - A 026 - URBANISME AMENAGEMENT : Plan Local d’Urbanisme – Révision – Bilan de la première phase de concertation préalable – Débat sur le Projet d’aménagement et de développement durable (PADD)

Intervention de Olivier Bertrand

Puisqu’il s’agit d’un débat sans vote, nous pouvons tout de même souligner que la démarche de concertation qui a été mise en place est intéressante.

Avec des temps grand public et des temps « qualitatifs » comme on dit en sociologie, il y a eu des débats intéressants. C’est la preuve que l’on peut faire de la concertation sur du fond et qu’il n’y a pas besoin d’excès de communication comme on l’a vu avec Grenoble Factory.

Nous parlons ici d’un projet pour 2016, à l’évidence, il a le temps d’être modifié dans les années à venir, notamment quand on sait que nous sommes à quelques mois des prochaines échéances municipales. Il est donc assez gênant de se prononcer sur les éléments que l’on a et qui relèvent pratiquement d’une campagne municipale.

Le bilan d’étapes est assez instructif à cet égard, notamment les passages intitulés « Qu’est ce que dit le PADD ». Nous sommes plutôt dans le domaine de la bonne intention. Sur la ville à vivre : « une ville de qualité, solidaire, adaptée, accessible à tous les publics, attractive aussi bien pour les familles, que les étudiants et personnes âgés ». Je cite un autre passage « Viser l’excellence environnementale des constructions et aménagements », il est évident que ceci est la règle du genre pour ce passage obligé qu’est le PADD.

Force est de constater que nous n’avons pas grand-chose à dire sur le fond vu que celui-ci est très consensuel. Le problème c’est plutôt la méthode : nous allons vers un PLU Intercommunal vous l’avez dit monsieur de Longevialle, tous les débats devront donc être repris au niveau de l’agglomération d’ici quelques mois. Etait-il donc utile d’y passer autant de temps, de mobiliser autant de personnel municipal, s’il faut remettre tout cela sur le métier ? Alors évidemment, cela pourra servir mais il ne faudrait pas non plus que la ville de Grenoble arrive avec un travail trop avancé pour ne pas braquer les autres communes au moment ou il faudra mettre en œuvre ce futur PLUI.

Pas de vote.




Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSLe Conseil Municipal RSSConseils précédents RSSConseils 2013 RSSConseil du 18/11/13