Conseil municipal du 18 novembre 2013

Délibération n° 7 - B 005 - LOGEMENT : ZAC PRESQU’ILE – Aide exceptionnelle de la ville de Grenoble aux opérations de logement social réalisées par ACTIS, Grenoble Habitat et PLURALIS sur la ZAC Presqu’île.

Intervention Maryvonne Boileau

Pour quelle raison spéciale, faut il apporter une aide complémentaire de 4000 euros/logement pour les PLU et PLAI sur la ZAC presqu’île. Quelle est la raison réelle de ce surcoût ?

Vous dites dans la délibération qu’il s’agit de surcoûts dus à du BBC ++, d’exigences de performances énergétique. Nul doute que toutes les autres constructions de logements sociaux dans la ville seront désormais du même niveau de qualité. Puis vous ajoutez également sur les questions de parkings qui doivent se réaliser en ouvrage dans la ZAC, qui devaient normalement en réduire le coût, puisque c’est une mutualisation entre les différents bailleurs et promoteurs. Au passage, ces opérations de parkings en ouvrage demanderaient plus de précisions, car au final, ne profitent elles pas surtout aux promoteurs privés, qui se voient ainsi alléger d’une contrainte dans la construction de parkings attenant aux immeubles. De plus en regardant le coût de l’opération, c’est également 13 % de fonds propres, soit donc environ 20 000 euros au logement.

Mais avec de tels surcoûts, les charges pour les bailleurs vont devenir de plus en plus pesantes pour la construction de logements neufs, ce qui au passage, diminue évidemment les possibilités de financement de l’entretien courant et de la réhabilitation du parc existant.

Donc après avoir bien lu la délibération, il s’avère très difficile de comprendre réellement les raisons de ces surcoûts dans cette ZAC. Ces surcoûts ne vont pas être seulement pour la construction des logements sociaux, le logement privé devra répondre de la même façon à toutes ces exigences. En sachant que les promoteurs n’ont pas encore fait preuve de renoncement à leurs marges, à combien vont être commercialisés les logements dans ce secteur ? Quelles seront les aides financières nécessaires pour être au niveau du prix au m2 de logement en accession sociale ?

Pour compléter le propos, nous tenons à rappeler quelques précisions fournies par la Métro, dans la lettre de l’Observatoire de l’habitat n° 15 de février 2013 : Le coût TTC/m2 de surface utile du logement social neuf actuel, est de 2050 euros/m2, soit donc un prix TTC 143 200 euros pour 69.8 m2. Selon la répartition suivante : 71 % coût des travaux – 17 % charge foncière, soit environ 320 euros/m2 – 12 % prestations intellectuelles, honoraires, assurance, frais divers…

Quelles sont les raisons objectives de ce coût au logement à 158 000 euros sur la ZAC presqu’ïle ?

Vote : POUR




Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSLe Conseil Municipal RSSConseils précédents RSSConseils 2013 RSSConseil du 18/11/13