Conseil Municipal du 17 décembre 2012 Délibération 26-B 017 PROJET URBAIN

Copropriété Villeneuve 3 : projet de renouvellement urbain.

par Gilles Kuntz

Je crois bien que c’est la première fois que nous voyons arriver au conseil municipal le projet du 130 galerie de l’Arlequin et de la démolition de 3 logements.

Je voulais démarrer en citant Nelson Mandela qui disait « ce qui se fait pour les habitants sans eux se fait le plus souvent contre eux ». Un certain nombre d’habitants qui se sont regroupés dans le collectif « Vivre à la Villeneuve » sont en train de tenir des ateliers populaires d’urbanisme, pour lesquels ils se retrouvent tous les jeudi au Patio, à la Villeneuve. Ces ateliers réunissent un public non négligeable et travaillent sur de nombreuses questions. Parmi celles là, nous n’entendons jamais parler de l’élargissement des voiries. Au contraire, ils expriment plutôt leur lassitude face au bruit des moteurs, motos ou voitures confondues.

Ici, ce que vous proposez, cet élargissement de la rue Maurice Dodero, revient à en faire une rue circulante dans les deux sens. Cela entraînera forcément des nuisances pour les habitants du 130 et pour ceux de « Village 2 » qui est au raz du tram. Ce sont des appartements tellement près du tram que des panneaux anti-bruits ont été posés. On va y rajouter le bruit d’une circulation automobile, et je ne pense pas qu’il pourra s’y monter un mur anti-bruit.

Nous voulions aussi dire que dans cette délibération, nous ne sommes pas contre le principe de dédommager la copropriété, mais contre ce projet a priori.

Par rapport au 50, il y a une grande différence : au 50, il n’a pas été demandé l’avis aux habitants, car Actis étant seul propriétaire, il pouvait décider lui-même de démolir son bien… Cela n’a pas été encore jugé, mais au moins pouvait-on se « passer » de l’avis des habitants. Au 130, nous sommes dans le cadre d’une copropriété. Nous pensons qu’il faudra l’unanimité de cette copropriété parce qu’il ne s’agit pas d’une décision d’expropriation qui aurait été le résultat d’une déclaration d’utilité publique, mais d’une seule volonté de la municipalité sans moyens juridiques suffisants pour se contenter de la majorité simple.

Pour notre part, nous pensons qu’il est tout à fait possible sans démolition de faire circuler des véhicules de sécurité ou de collecte des ordures au prix de petits aménagements. Et nous notons le décalage de discours entre certains secteurs comme la Presqu’île pour laquelle on ne veut pas de voirie, mais de l’espace vert… et les actes contraires sur d’autres secteurs comme ici à la Villeneuve.

Nous voterons donc contre cette délibération.

Vote du groupe : CONTRE




Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSLe Conseil Municipal RSSConseils précédents RSSConseils 2012 RSSConseil du 17/12/12