Conseil Municipal du 17 décembre 2012 Délibération 5-A 002 URBANISME CESSIONS ACQUISITIONS

STADE LESDIGUIERES -Engagement de principe de la ville à l’établissement d’un bail emphytéotique administratif.

par Olivier Bertrand

Ce que vous êtes en train de faire est franchement désolant.

Cela fait maintenant plus d’un an que l’on vous demande de faire la lumière sur le projet que vous menez en toute opacité sur ce secteur.
On vous a même posé une question orale au printemps sur le projet : vous nous avez répondu que le projet serait présenté en commission à l’automne. J’ai demandé à chaque commission urbanisme que cette présentation soit faite mais rien. Aujourd’hui, au dernier moment vous nous faites parvenir un courrier pour nous dire que le Cabinet Berenice chargé du dossier ne vous a pas rendu son étude définitive. Et vous précisez : « je vous informe que lorsque ce document nous aura été remis, celui-ci sera constitutif d’éléments d’une décision à venir relatif au projet d’aménagement du stade Lesdiguières », donc non communicable. Franchement, on croit marcher sur la tête : vous écrivez que l’aménagement du stade est une décision à venir mais on doit voter aujourd’hui.

Nous votons donc sur un bail emphytéotique sans avoir aucune connaissance de ce que vous voulez réellement faire. Le principe même de la démocratie, c’est pourtant bien de délibérer en connaissance de cause.
Vous avez annoncé en septembre 2011 dans le Dauphiné Libéré, je cite : « si la Ville veut disposer de deux équipes – de foot et de rugby – à haut niveau, elle se doit de disposer de deux stades de qualité ».

Alors que dire ?

D’abord, que ce n’est pas à vous Monsieur le Maire de décider. De « disposer » comme vous l’avez dit. Les résultats sportifs échappent heureusement aux décisions politiques. Vous voulez disposer d’une équipe de foot à haut niveau et vous accordez donc un budget trop important au GF38 qui malgré cela, ne sera probablement pas en mesure de monter en national l’année prochaine.

On ne sait pas quand le GF38 pourra remonter en ligue 1, si il y remonte un jour. Mais statistiquement il est difficile d’imaginer ça avant une dizaine d’années. Et pendant ce temps là, le stade des Alpes restera vide et coutera très cher au contribuable puisque la DSP prévoit que sans équipe en 1re division en foot ou rugby, la Metro doit verser une compensation qui avoisine les 1,5 millions d’euros/an.

Pour résumer, avec cette délibération, on est en train de figer une situation absurde et qui coûte très cher aux grenoblois : on agrandit Lesdiguières et on laisse le grand stade des Alpes vide.

Pourtant, le FCG, à chaque fois qu’il joue au stade des Alpes gagne et on espère qu’il gagnera contre Toulouse samedi. Attribuer le stade des Alpes au FGG et Lesdiguières au GF38 demanderait quelques aménagements mais c’est une solution qui mérite au moins d’être étudiée sérieusement. Nous pensons que le FCG est prêt à évoluer mais vous refusez l’idée même d’en parler.

Pour tenir compte de la crise, vous avez dit qu’il faut réviser chacune de nos politiques. Nous vous demandons donc sérieusement et très sincèrement de prendre le temps d’analyser le dossier.
Nous pensons vraiment que dans la période que nous vivons, pas un grenoblois ne comprendrait que l’on construise des milliers de places en tribune à Lesdiguières alors que le stade des Alpes est vide.

Notre vote CONTRE cette délibération n’est pas un vote de défiance envers le FCG, bien au contraire. Le FCG a le droit d’avoir un projet sur Lesdiguières compte tenu de ses résultats.
Ce que nous regrettons, c’est l’opacité de votre décision et le fait que vous ne cherchiez pas de solution pour le stade des Alpes.

Votes sur cette délibération :

  • Groupe Ecologie et Solidarité : CONTRE

Documents joints

Pas de projet pour Lesdiguières ?

18 décembre 2012
Document : PDF
75.2 ko

Une photo prise dans une réunion montre que le projet est bien dans les têtes...




Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSLe Conseil Municipal RSSConseils précédents RSSConseils 2012 RSSConseil du 17/12/12