Tribune du Métroscope janvier-février 2013

Une crise globale, une crise de civilisation

par Gilles Kuntz

La crise économique et financière a des conséquences sociales dramatiques pour des millions de salarié-e-s mis-e-s au chômage.
Sous l’effet des politiques imposées par la droite et relayées par le social-libéralisme, l’aggravation continue des inégalités sociales depuis la fin des « Trente glorieuses » a pour effet d’entretenir en permanence les éléments d’une crise de surproduction.
Mais il s’agit aussi d’une crise écologique majeure, révélée par le dérèglement climatique. Celle-ci est multiforme, de l’effondrement de la biodiversité à la menace nucléaire en passant notamment par la déforestation, la crise alimentaire, la crise du modèle productiviste agricole, l’artificialisation croissante des sols, les pollutions, l’accumulation de déchets plastiques et autres jusqu’à former un « 7e continent », sans oublier l’intensification des rayonnements électromagnétiques.
Dans ce contexte, parler des politiques menées par la Métro pour la biodiversité paraît un peu dérisoire, même si pour l’essentiel ce sont de bonnes politiques que nous soutenons et qui ont surtout un rôle éducatif pour les générations futures.
Sans attendre, il faut lutter pour un avenir meilleur.




Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSPublications RSSTribunes du Métroscope