Conseil Municipal du 22 octobre 2012

Billet d’humeur

par le groupe des éluEs

Le conseil municipal a démarré par une présentation exhaustive de l’activité du CCAS, de sa situation budgétaire ainsi qu’une présentation du rapport de la CRC sur la période 2005/2009. Il y a une amélioration certaine de la gestion budgétaire, mais avec un arrêt total des investissements depuis environ 3 années. La situation financière s’améliore nettement, mais avec un reliquat de déficit de 2 M €. Ce problème ne permet pas d’envisager très sereinement l’avenir pour améliorer la situation des personnels, soit en création de postes nécessaires ou soit en création de nouveaux équipements, notamment pour l’accueil des jeunes enfants.

Un projet de partenariat CAF/CCAS nous a été présenté pour différentes actions en direction des familles et des jeunes enfants, ce qui nous a valu une nouvelle présentation de « Manger malin ». Nous contestons ce partenariat avec une multinationale de l’agroalimentaire qui arrive un peu camouflée derrière la Croix Rouge. L’accès aux « petits pots et autres plats tout prêts » pour nourrissons et enfants de moins de 3 ans, s’il peut dépanner, n’est pas le meilleur moyen de développer une alimentation équilibrée et de qualité pour les enfants. Nous pensons qu’il est préférable de poursuivre plus activement vers l’accès aux paniers solidaires, accompagnés de cours de cuisine, ce qui permet à la fois de fournir des denrées de qualité, des temps d’échanges et de convivialité. L’intervention du maire sur le CCAS fut pour le moins surprenante : pour lui au-delà de la solidarité, il faut absolument développer les pôles de compétitivité et surtout créer le « pôle métropolitain appelé Sillon alpin » qu’il appelle de tous ses vœux. Personne n’a vraiment compris le rapport entre les 2, si ce n’est que ce Sillon alpin de Valence à Genève en passant par Grenoble, est l’obsession actuelle du maire de Grenoble, qui veut absolument avoir son pôle, puisque le maire de Lyon a le sien !!!!

Pour le reste du Conseil municipal, qu’il s’agisse de la présentation du Plan régional de Santé, de l’avancée des projets de développement durable et le Facteur 4, mis à part les mêmes histoires qui nous sont racontées chaque année à l’occasion de délibération semblable, on observe qu’il y a davantage d’opération de « comm » que de réalité tangible pour protéger l’environnement, surtout que maintenant au lieu d’un boulevard urbain sur l’A 480, on veut tripler cette voie rapide et la maintenir à 90 km/h. Comme outil de développement durable, on peut avoir des idées plus judicieuses.

Puis ce fut la délibération sur la prolongation de la concession de GEG pour 30 ans : l’occasion d’observer comment il est possible de manipuler toutes les données en disant qu’il n’y a aucune alternative à cette prolongation de la SEM. L’argument le plus malhonnête est sans doute l’utilisation de la peur de l’avenir des agents de GEG, pour qui un retour en régie serait une atteinte grave à leur emploi et à l’outil GEG. Quoiqu’il en soit, nous observons qu’il y a un déficit certain de transparence dans ce choix et c’est un passage en force avec aucune information de l’ensemble des grenoblois et surtout une mise en débat des solutions possibles. Mais, pour cette majorité, il n’est pas envisageable de remettre en cause le partenariat avec un grand groupe industriel, actionnaire privé de GEG. Nous concernant, nous pensons au contraire qu’étant donnée l’obligation d’une mise en concurrence de l’entretien de l’éclairage public, si ce n’est pas GEG qui obtient le marché, là en effet, des emplois à GEG seront menacés.




Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSLe Conseil Municipal RSSConseils précédents RSSConseils 2012 RSSConseil du 22/10/12