Conseil Municipal du 17 septembre 2012 Délibération n° 29-B 013 SANTE PUBLIQUE

Avenant financier à la convention passée entre la ville de Grenoble et l’association ODTI.

par Maryvonne Boileau

Nous avons une question sur l’engagement de la ville auprès de ce lieu, qui n’est pas qu’un lieu d’hébergement et de réinsertion social, mais aussi tout un lieu d’accompagnement, d’aide… de personnes âgées issues de l’immigration ou non, vieillissantes…

Aujourd’hui, nous votons une aide sur 2 « petits projets », mais globalement, nous regrettons qu’il n’y ait pas d’évolution sur le soutien de la Ville à l’ODTI qui n’a pas évolué depuis 2006. Alors bien sûr, il y a des soutiens ponctuels à des actions tout autant, mais rien qui souligne l’intérêt de la Ville pour cette association. Nous refaisons une demande dans ce sens, d’autant plus que nous allons rentrer dans la période hivernale, période qui est la plus dure pour la structure avec des occupations illicites, pouvant être faiblement violentes… dans un quartier pas toujours facile.

Nous voulions aussi intervenir sur les difficultés que rencontre l’association dans sa demande d’aménagement et de création d’un espace jardin dans ce lieu. Il y a bien sûr des questions de sécurité, mais rien n’empêcherait l’accès des véhicules de secours. Nous regrettons donc qu’il n’y ait pas une volonté affirmée d’essayer d’aller vers quelque chose de satisfaisant pour ces personnes âgées qui trouveraient du réconfort dans ce genre d’activité. Pourquoi ne pas tenter d’aller vers une expérimentation sur cet espace ?
Si vous vouliez vraiment donner votre feu vert, il est probable que la Région suivrait pour accompagner ce projet puisqu’il serait assez novateur.


Réponses :
M. Destot : question difficile. Evolution de l’odti dans ses missions et dans le contexte. Pas d’augmentation du soutien de la ville, mais soutien constant alors que d’autres ont abandonné, et pas possible pour la ville de compenser les partenaires défaillants.
M. Safar : aussi des problèmes de méthode de travail entre l’association et la ville. Par exemple, des financements ont été utilisés à autre chose de ce qui était prévu, donc scepticisme de la ville sur l’utilisation des deniers publics.
M. Grasset : la porte n’est pas fermée sur l’aménagement et la végétalisation, au contraire, et des choses avancent même sur cet endroit. Nous souhaitons un projet partagé.

VOTES sur cette délibération : UNANIMITE




Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSLe Conseil Municipal RSSConseils précédents RSSConseils 2012 RSSConseil du 17/9/12