Conseil Municipal du 25 juin 2012 Délibération n°22-A 025 AMENAGEMENT ESPACES PUBLICS

Accompagnement de la ligne E de tramway - Approbation de l’avant-projet définitif

Par Gwendoline Delbos-Corfield

Il semblerait que certaines questions relatives au stationnement soient restées sans réponse et que le dialogue n’y avait pas été complet.

Il y a eu une opposition des Unions de Quartier, et le reproche principal objet de ce mécontentement tenait à la réduction des places de stationnement. Pour les écologistes, l’emprise au sol dévolu aux voitures est une vraie problématique, tout autant que la question des trajets automobiles et la pollution en ville. Nous pouvons tous espérer que les villes de demain soient bien plus agréables pour les piétons, les cyclistes, les enfants, les usagers au quotidien…

En revanche, comme il plane la suspicion que le but inavoué de la ville serait de remplir les parkings en ouvrage exagérément vides, nous devons avoir la certitude que tout a été tenté pour permettre au mieux d’étudier différentes propositions. Certains résidents proposeraient un stationnement en épi. Nous avons cru comprendre que c’était étudié pour que dans le même espace réservé un peu plus de places soient aménagées. Nous trouvons par ailleurs très positif qu’on ait un espace dévolu aux piétons, que les piétons et les cyclistes soient protégés de la rue par les arbres.

Cette question en amène cependant une autre de plus long terme. Nous voudrions ,dans le cadre de ce débat récurrent et complexe sur la place de la voiture en ville, rappeler que le rôle de nos collectivités est aussi d’anticiper les usages de demain. En parallèle de la réduction du stationnement gratuit à laquelle nous allons devoir arriver, nous devons toujours continuer à développer les solutions alternatives qui permettent d’éviter aux ménages urbaines de posséder trop de voitures, covoiturage, location…
Nous rappelons aussi notre inlassable opposition aux délégations de service public pour les parkings en ouvrage. Si des tarifications spécifiques et intéressantes pour les résidents qui déplacent peu leur voiture existent dans certains parkings et pourraient être généralisés, et si l’argent revient à la collectivité pour être réinjecté au service de la ville, il sera d’autant plus logique de réduire le stationnement en voirie.

Ce sont des questions auxquelles nous allons être régulièrement confrontés dans nos projets urbains, ici et ailleurs, et c’est donc sur tous les champs que nous devons travailler.

Vote du groupe : ABSTENTION 2 et POUR 4




Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSLe Conseil Municipal RSSConseils précédents RSSConseils 2012 RSSConseil du 25/6/12