Conseil Municipal du 14 mai 2012 Délibération 2-B 003 SOLIDARITE

Convention d’objectifs avec l’association ODTI « observatoire sur les discriminations et les territoires interculturels ».

par Maryvonne Boileau


Nous avons bien lu la convention proposée, qui indique qu’il va être versé 125 000 € à l’ODTI. Or, l’association avait fait une demande de 150 000 € et il est vraisemblable que les 125 000 € proposés seront insuffisants pour qu’elle puisse véritablement continuer à assurer les missions qui lui sont données, telles que la gestion du CHRS et de la résidence sociale. Mais cette résidence n’étant pas située dans n’importe quel quartier, l’ODTI assume au-delà de ces deux missions principales bien d’autres choses.

Il est tout à fait regrettable que ce quartier ait été par la volonté de l’Etat sorti des quartiers en « zone urbaine sensible », car ça lui interdit de prétendre à d’autres financements. Plus fort, l’Etat a même l’an dernier supprimé les financements de l’ACSE qui étaient prévus pour l’ODTI et intégrés dans son budget.
Ce qui fait que l’association arrive à nouveau avec des difficultés, alors qu’il y a eu un véritable travail d’assainissement des finances, et qui ne peut pas aller plus loin aujourd’hui.

Malgré tout ça, cette association continue de développer ses actions, et fait tout ce qu’elle peut pour aussi participer à l’animation du quartier. Elle subit fortement des agressions fréquentes, et elle a du pour ça recruter du personnel de sécurité. Or, normalement, la sécurité des biens et des personnes relève des compétences de l’Etat et de la demande du Maire, qui doit y veiller. Lequel Maire doit faire appel aux services du préfet pour que cette sécurité soit assurée.

Aujourd’hui, l’ODTI est toujours en difficulté face aux situations d’intrusion, d’agression et aussi envers le personnel, et si nous ne donnons pas le montant demandé par l’association, nous pensons que cette dernière va au devant de difficultés très fortes. Ne serait-ce pas un très bon signe pour cette association, qui assure quand même des missions importantes ?
Il faudra sans doute revoir ce dossier dans le temps, nous le demanderons, pour qu’à ces 125 000 € initiaux, nous fassions un apport supplémentaire dans l’année pour arriver au montant nécessaire.
En sachant qu’il y a bien évidemment besoin, aujourd’hui, que les parlementaires membres de ce conseil, puissent faire valoir l’importance de cette association pour que les financements de l’Etat, via l’ACSE, soient à la hauteur de la nécessité et de l’utilité de ces associations.

Vote sur cette délibération :
POUR




Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSLe Conseil Municipal RSSConseils précédents RSSConseils 2012 RSSConseil du 14/5/12