Conseil Municipal du 27 février 2012 Délibération 5-A 004 - URBANISME AMENAGEMENT

Convention Locale Fonds Ville de Demain - EcoCité grenobloise.

par Olivier Bertrand

Nous avons fin 2011, non seulement approuvé mais nous nous sommes réjouis de la démarche Eco-cité. L’idée d’expérimenter des modes de vie urbain plus écologiques en travaillant concrètement sur certains aspects du bâti, de l’urbanisme ou des déplacements nous semble la bonne méthode.

Nous redisons quand même qu’il faut faire vraiment attention à ne pas privilégier systématiquement une partie de la ville. Le Pass mobilité par exemple aurait la même pertinence à la Villeneuve avec ses parkings en silo éloignés des appartements que sur la presqu’île. Il faudra donc veiller à rapidement transposer certaines actions dans d’autres quartiers. C’est non seulement utile si l’on veut adapter notre ville aux enjeux écologiques mais c’est aussi nécessaire si l’on veut que ces nouvelles démarches ne soient pas perçues comme réservées à une élite et donc dénigrées.

Sur la délibération elle-même, il ne s’agit encore que d’ingénierie mais les actions que la ville a retenues donnent bien la couleur et confirment pour l’une d’entre elle hélas, certaines de vos lubies : financer la première tour d’habitation écologique française de plus de 100 mètres. Franchement, il y a des dizaines d’actions intéressantes à développer. On sait bien que l’annonce du gouvernement de 62 millions pour Grenoble ne sera probablement pas à la hauteur et qu’il faudra donc se concentrer sur certaines actions pour espérer des financements suffisants. Il est évident que ce projet, que vous savez en plus controversé, est très loin d’être prioritaire.

Nous regrettons donc que votre volonté de construire des tours à Grenoble, capte des financements d’une démarche aussi intéressante.

Mr De Longevialle a dit dans sa présentation de la ZAC Flaubert que nous savions construire des tours écologiques. Je citerai simplement les propos du directeur d’Enertech, le cabinet qui a effectué le bilan énergétique de la caserne de Bonne :
« La tour n’est pas compatible avec la ville durable. C’est un simple constat issu de la consommation des tours. D’ailleurs le ministère s’accorde à dire que la tour performante n’existe pas. En fait structurellement, la tour n’est pas compatible avec une faible consommation d’énergie, le poste le plus énergivore étant celui des ascenseurs. On peut donc légitimement se demander pourquoi certaines villes continuent à intégrer des tours dans leurs projets si ce n’est pour des raisons d’image de marque. Pouvons-nous encore nous permettre ce luxe devant l’urgence des enjeux environnementaux ? ». Pour nous, écologistes, la réponse est clairement non.

Nous proposerons donc un amendement visant à supprimer le point 2 – C des actions sélectionnées. Les financements retenus pourront être ventilés sur d’autres projets après rediscutions avec les partenaires.

Vote du groupe :
- sur l’amendement : POUR (reste : CONTRE)
- sur la délibération : Vote séparé CONTRE sur le point 2-C, POUR le reste de la délibération (autres votes : POUR)




Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSLe Conseil Municipal RSSConseils précédents RSSConseils 2012 RSSConseil du 27/2/12