Conseil de la Métro du 27 janvier 2012

Regard critique d’un élu écologiste

par Gilles Kuntz

Ce conseil avait été repoussé à 17h pour permettre d’entendre à 14h30 François Hollande à la MC2, mais pas Jean-Luc Mélenchon à 18h30... Question de choix de l’exécutif ! Au menu principal : le Débat d’Orientation Budgétaire, puisque le vote du budget 2012 est reporté à mars.

Disons tout de suite que ce débat est comme toujours décevant à l’image des absences en commission des finances à laquelle très peu d’élus participent. Je suis presque toujours le seul élu grenoblois, alors que les présentations que nous avons et les débats y sont souvent très intéressants et permettent de comprendre la construction et les choix qui sont pris pour élaborer le budget de la Métro. A l’exception du Vice-Président Finances et d’un élu de droite de Sassenage actif en commission, les autres élus qui ont parlé étaient tous hors sujet, n’ayant visiblement pas pris soin d’ouvrir leur dossier avant ce conseil. Peu comme moi sont intervenus sur la dette et les emprunts toxiques de la Métro. Quand on vient de payer 13,05 % d’intérêts pour l’échéance 2012 d’un emprunt DEXIA de 23 M€ on peut en effet parler de dette illégitime et demander comme je l’ai fait avec le collectif pour un audit citoyen de la dette publique un moratoire afin de refuser de payer de tels taux d’intérêts qui résultent de risques pris sur la parité des monnaies avec de l’argent public. Ceux qui en 2007 pour payer le Stade ont signé de tels marchés devraient sinon rendre des comptes, au moins assumer et reconnaitre leur erreur que n’a pas commise par exemple l’adjointe aux finances de Grenoble qui a refusé de signer « un contrat qu’elle ne comprenait pas » ! Pour 2012, ce DOB continue de proposer 40 M€ de nouveaux emprunts alors que la dette atteint 385 M€... Il serait temps de revisiter les dépenses et les investissements en fonction de leur utilité sociale comme j’ai été le seul à le proposer.
Nous avons aussi dans ce conseil accueilli deux délégués de Miribel-Lanchâtre, commune ayant rejoint la Métro avec ses 345 habitants et qui se trouve à 30 km de la salle du conseil. Merci à eux pour le déplacement, mais même si l’extension vers le sud de la Métro est source de rééquiibrage urbain-rural, ce n’est pas vraiment la grande réforme de l’intercommunalité attendue. Pour le moment la montagne accouche d’une souris...




Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSLe Conseil de la Métro RSSConseils précédents RSSConseils 2012 RSSConseil du 27/1/12