Conseil Municipal du 17 octobre 2011 - Délibération 48-E 007 FINANCES

Autorisations de programme : Modification et clôture

par Gilles Kuntz

La présentation plus régulière des autorisations de programme est d’autant plus une bonne chose qu’elle nous permet d’apprendre que des projets qui nous avaient été présentés avec force communication sont tout simplement arrêtés sans qu’on en ait débattu.
Il s’agit par exemple de la Maison de l’International dans l’Hôtel de Lesdiguières, dont la réhabilitation était prévue et votée par notre conseil. Qu’est ce qui justifie cet arrêt après beaucoup d’argent engagé, et un fort engagement de la Ville ?

Autre projet, le « soutien aux projets collaboratifs et multipartenariaux de recherche et développement ». Il s’agit d’un vote de 5 M€ en 2007 à raison d’un million d’euros par an. Je signale au passage qu’il pourrait s’agir du million d’euros que notre groupe demande pour le CCAS… On s’aperçoit que ce projet est arrêté en 2011 d’une part, et que la consommation des crédits aura été très inférieure globalement à la somme budgétée. Donc nous inscrivons, pour des opérations qui pour nous sont des aides économiques qui ne sont pas de notre compétence, des montants préventivement, et nous nous apercevons cette année que nous n’en aurons pas usage. Nous voulons signaler le décalage avec d’autres secteurs pour lesquels il faut se battre pied à pied pour avoir des augmentations de crédits.

Nous souhaiterions des explications sur ces deux points. Nous voterons la délibération dans son ensemble, car nous sommes plutôt satisfaits de voir ces projets s’arrêter.

Réponse de la majorité
Mr Safar :
- on parle d’investissements et non pas de fonctionnement, donc on ne parle pas de la même chose.
- on amènera des précisions par écrit sur les projets de recherche et développement, et donc nous la sortons de la délibération pour y revenir après ces explications.

Mr Detroyat

- en ce qui concerne l’hôtel de Lesdiguières, il nous a été laissé dans un état déplorable par la justice et la rénovation coûterait très cher. Pour la maison de l’international, nous n’avons pas besoin d’un immeuble de 4 niveaux, surface trop importante, donc l’effort est mis sur le rez-de-chaussée et sur le deuxième niveau, pour le service relations internationales
- d’autres secteurs nécessiteraient des travaux trop importants ; il sont donc conservés « en réserve » en attente de moyens et d’utilité.

Vote du groupe sur cette délibération : POUR
Votes du conseil : 9 Droite ABSTENTION, POUR le reste


-->


Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSLe Conseil Municipal RSSConseils précédents RSSConseils 2011 RSSConseil du 17/10/11