Conseil Municipal du 26 septembre 2011 - Délibération n°55-D 020 DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE

Marché d’Intérêt National (MIN) de Grenoble : versement d’une participation financière au titre de l’année 2011.

par Gilles Kuntz

Cette délibération continue à nous demander de faire plus pour le MIN, en nous disant qu’après 2 années de redressement, malheureusement, le MIN connaît des difficultés avec des redressements judiciaires, des cessations d’activités, des dépôts de bilan…

Donc la conclusion de tout cela est que lorsque des entreprises sont en difficulté, nous collectivités, devons voler à leur secours. Comme certains diraient, nous socialisons les pertes… Nous allons donc donner 70 000 € de plus.

Nous sommes inquiets quand nous voyons des paragraphes faire référence à des chiffres de 600 000 à 1 millions d’habitants dans le sillon alpin sans rapport à la réalité du MIN. Aujourd’hui, la plupart des plateformes de distribution ne font pas appel au MIN. La plupart des grandes enseignes ont leurs propres plateformes de distribution. Le MIN peine à trouver son marché, qui se restreint avec les pertes d’activités qui nous sont signalées.

Il faudrait qu’un jour on en tire le bilan et qu’on arrête d’aller toujours dans la fuite en avant en continuant à allouer des subventions.

C’est pourquoi nous nous abstiendrons sur cette délibération.

Réponses de la Majorité :
Mme Fioraso : c’est une « régularisation ».
Le MIN est pour les produits de l’agriculture raisonnée, issu du maraichage, et dans un périmètre plus local.
On avait travaillé à une SEM, vous n’y étiez pas favorable parce que c’était une SEM. 
Je serais favorable à une régie d’agglomération, et il ne faut pas baisser les bras face aux centrales de la grande distribution. Nous sommes en faveur d’une agriculture raisonnée, du maraichage. C’est comme ça qu’on maintient des métiers et une alimentation de qualité pour les cantines, les restaurants de personnes âgées…

Mr Safar :
cela fait partie des objectifs regardés par le Maire et le Président du CG qui pourraient être regardés ensemble dans des objectifs triennaux.
C’est l’avenir des filières courtes qui se posent. Il faut regarder ça avec ceux dont c’est la pleine compétence. Ca peut être un projet d’intercommunalité intéressant. Le département et la ville peuvent assurer l’avenir de ces filières courtes.

VOTES sur cette délibération :
* ABSTENTION 15 groupe GES + groupes ump
* POUR le reste




Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSLe Conseil Municipal RSSConseils précédents RSSConseils 2011 RSSConseil du 26/9/11