Tribune des Nouvelles de Grenoble septembre-octobre 2011

Pour que vive l’esprit d’Emmanuel Mounier

par Gilles Kuntz

La rentrée au lycée Mounier s’est faite. L’occasion de revenir sur une année peu glorieuse.
Rappelons les faits : en septembre dernier, le Président de Région annonce la fermeture du lycée pour juin 2011 pour raisons de sécurité. Annonce tardive, soudaine, brutale. Immédiatement, un collectif d’élèves, d’enseignants, de parents se met en place pour obtenir la continuité du projet pédagogique du lycée. Après une mobilisation exemplaire, ils obtiennent la reconstruction du lycée sur site et le maintien partiel des élèves.
Au final, beaucoup de perdants… Seulement 3 classes de seconde pour le lycée, les BTS délocalisés, impliquant un démantèlement de l’équipe pédagogique et un affaiblissement de Mounier. Des options perdues. Des élèves du sud de la Ville redéployés. Une cantine fermée avec un effet négatif sur la vie des lycéens. Et aussi une énorme défaillance des « autorités compétentes », sur l’information, la démocratie, et l’ouverture.

L’information sur cette fermeture et les soi-disant problèmes de sécurité a été brutale, alors même que la surveillance du bâti est permanente. Il est douteux que la Ville, en charge de la sécurité des bâtiments, n’ait jamais été informée des inquiétudes de la Région à ce propos. Les membres du conseil d’administration, en tous cas, les ignoraient. Ce décalage a empêché la construction d’une information partagée, voire contradictoire. Par la suite, les annonces faites sur la possible relocalisation du lycée laissaient entrevoir que des éléments restaient cachés.

Du point de vue de la démocratie, il faut se souvenir des réticences à dialoguer : médiation, groupe projet, ont été obtenus par la mobilisation. Une concertation en amont aurait évité cet affrontement. Par ailleurs, la région, la ville et le rectorat ont donné l’impression d’incohérence les uns par rapport aux autres. Les prises de positions ne débouchaient pas sur des propositions cohérentes.

Enfin, il est regrettable de constater les difficultés des mêmes à s’ouvrir à la réalité du lycée. Les positions du Maire de Grenoble sur le projet de lycée « expérimental » sur le site de Mounier en nient les innovations qui sont pourtant le quotidien du lycée.

Cet épisode laissera des traces. Mais il aura eu au moins un aspect positif : de nombreux jeunes ont fait là leur apprentissage de l’engagement et de la citoyenneté. Et ainsi continuera de vivre l’esprit d’Emmanuel Mounier.

Retrouvez nos interventions, actions et réactions sur notre site internet : www.grenoble-ecologie-solida...




Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSPublications RSSTribunes des Nouvelles de Grenoble