Délibération n°6-A 003 ENVIRONNEMENT

Démarche participative innovante autour de Grenoble Facteur 4.

Par Olivier Bertrand

Notre sentiment à la lecture de cette très courte délibération, c’est que c’est vraiment très léger. On apprend simplement que vous souhaitez proposer une démarche participative pour mieux préparer la ville de l’après pétrole. Bien, on peut difficilement être contre cette bonne intention.

Il aurait quand même été nécessaire de préciser un petit peu le cadre dans lequel se situe cette démarche participative. Au moins pour éviter les critiques du type de celles de Mr Chamussy qui confond représentativité et nouveaux outils de participation et de consensus.

Nous voudrions quand même faire une remarque : Il faudrait arrêter de cantonner la démocratie participative à des démarches descendantes où la ville décide d’un cadre dans lequel les citoyens vont devoir s’insérer. La prise de conscience des enjeux climatiques, et plus généralement des enjeux écologiques est aujourd’hui de plus en plus partagée. Et les grenoblois n’ont pas attendu la Ville pour s’activer. Il y a de nombreuses associations et collectifs qui militent dans ce champ là. Il serait peut-être utile de mieux les soutenir ou tout simplement de les entendre plutôt que de toujours se mettre en position de pilote dans ces démarches. On pourrait par exemple citer le programme « Une seule planète » soutenu par de nombreuses associations grenobloises qui est assez proche de ce que vous proposez.

Nous voudrions aussi dire qu’avant de lancer des expérimentations, il faudrait déjà faire correctement ce qui devrait relever du minimum en la matière. On sait par exemple que beaucoup d’associations hébergées par la ville ne sont pas responsabilisés sur leur consommation de fluide ce qui favorise évidemment les surconsommations d’énergies.

Enfin, sur la délibération elle-même, il aurait quand même été un peu plus respectueux de l’assemblée délibérante que nous sommes de ne pas en rester à quelques lignes très vagues. Ou cette démarche est vraiment ambitieuse et on ne peut pas se contenter des quelques concepts mis en avant ou elle n’est qu’une démarche parmi d’autres et c’est vraiment dommage pour un enjeu aussi important.

Réponse de la majorité (Mme Masson) :
- enjeu de refléter la diversité de la population grenobloise ;
- pas dans une logique descendante, mais ascendante, car co-construction du programme de l’université citoyenne par les participants, tirés au sort, pendant les « ateliers du futur » ;
- des appels à projets ont été mis en place sur les questions des démarches participatives pour le développement durable.

Vote du groupe : ABSTENTION




Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSLe Conseil Municipal RSSConseils précédents RSSConseils 2011 RSSConseil du 23/5/11