Tribune du Métroscope - décembre 2010

Budget 2011 : changer de politique

par Gilles Kuntz

Contrairement à une idée reçue, seuls 21 % des emplois proviennent de l’industrie et de la recherche/développement ; le reste est lié au secteur tertiaire : social, commerces, emplois publics, services à la personne, tourisme…

Tout miser comme le fait la Métro sur le seul volet Industrie-Recherche-Développement (très dévoreur de capitaux) ne peut donc permettre de créer les emplois qui seraient socialement utiles et non délocalisables. Nous devons plutôt développer une économie centrée sur les besoins des habitants : agriculture locale de qualité, économies d’énergie, constructions plus écologique, filière bois, services publics performants, développement de services d’aides à la personne …

En 2011, la réforme de la fiscalité locale transfèrera à la Métro la part de Taxe d’Habitation qui revenait au Conseil Général. Bien que les impôts locaux atteignent un niveau insupportable, la majorité va proposer une augmentation des taux de la taxe d’habitation entre 5 et 10% pour continuer la même politique économique. Il serait pourtant possible de ne pas augmenter les impôts en donnant la priorité à une politique sociale ambitieuse axée sur le logement qui créerait des emplois durables. Encore faut-il accepter de revoir sa copie…




Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSPublications RSSTribunes du Métroscope