Conseil Municipal du 24 janvier 2011 - Délibération 1 - A 001 – POLITIQUE DE LA VILLE

Rénovation du quartier Châtelet

par Maryvonne Boileau

Nous partageons ce qu’a dit Jean-Philippe Motte en préalable, concernant toute la durée qu’il a fallu pour arriver à ce stade. Ces dix années ont été très importantes et absolument nécessaires, et surtout beaucoup accompagnées par les services de la ville et les services d’Actis.

L’accompagnement des populations pour en arriver à un renouvellement urbain tel que celui-ci est assez exemplaire, et peut paraître long pour à la fois les gens qui y habitent mais aussi pour les personnes qui travaillent, ils peuvent se dire que ça ne se fera jamais. Il est intéressant d’observer qu’ils pourront voir une réalisation concrète du renouvellement de Châtelet, mais qu’il faut cette longue durée pour renouveler un quartier.

Notre groupe veut poser deux questions :

- Dans ce secteur, il avait été proposé qu’il y ait un certain nombre de logements qui soient à des loyers 80% de ce qu’on appelle le PLUS (Prêt Locatif à Usage Social), donc des loyers plutôt bas. Et étant donné le nouveau conventionnement, modifié pour prendre en compte le nouveau positionnement de l’ANRU (Agence Nationale pour le Renouvellement Urbain) qui est malheureusement une diminution de son aide sur ce secteur, que va-t-il advenir de cette possibilité de loyers réduits.

- Deuxièmement, nous n’avons pas trouvé dans la délibération le nombre de logement PLAI (Prêt Locatif Aidé d’Intégration) qui sont prévus sur ce secteur là. Y’en a-t-il, et si oui combien, parce que ce serait vraiment les possibilités de loyers qui correspondrait à la population qui habite ce quartier, même si on sait qu’un certain nombre de personnes vont aller habiter un autre quartier.

Réponses de la majorité : il y aura une centaine de logement PLUS-CD (Construction - Déconstruction), donc avec un loyer minoré, qui devraient avoir une minoration au titre de l’état doublée d’une minoration de la métro dans le cadre d’une opération de relogement. En ce qui concerne les PLAI, il a seulement fait été allusion à une « ouverture » des partenaires de la ville (Conseil Général et Etat) pour leur usage à des fins de relogements, donc la capacité de proposer des solutions de relogement aux habitants en correspondance avec leurs ressources. Mais JP Motte a quand même souligné qu’il fallait être « prudent » sur cette réalité...

Vote du groupe : POUR la signature des conventions.




Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSLe Conseil Municipal RSSConseils précédents RSSConseils 2011 RSSConseil du 24/1/11