CM du 05/07/10 - Délibération 36 – D 012 – UNIVERSITE RECHERCHE

Convention cadre de financement du PRES (Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur) Université de Grenoble par la Ville de Grenoble et la Métro

Intervention de Gwendoline Delbos-Corfield

Trois questions.

Je n’ai pas compris un point dans votre intervention Madame Fioraso : le Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur (PRES) est-il un objet provisoire et cela devrait-il amener à une Université unique ou pas ? Voilà, c’était la première question.

La deuxième question, c’est pourquoi ces éléments sont financés, à nouveau, dans un autre contexte que celui de l’opération Campus, étant donné que beaucoup de choses sont très proches, notamment l’insertion urbaine, la recherche scientifique, l’accueil de la vie étudiante ? Il y a déjà des lignes qui sont aidées dans le cadre de l’opération Campus. Pourquoi est-ce qu’on les aide à nouveau dans ce cadre là ?

Et troisième question, ce n’est pas une question mais plus un constat. Est-ce que ce n’est pas un peu dommage justement de retoucher les mêmes choses, les mêmes lignes, à travers ces 100 000€ au PRES, plutôt que d’aller sur des choses différentes ? Là encore, la culture scientifique, l’aménagement et l’insertion urbaine, l’animation des pôles de recherche –et c’est précisé d’ailleurs « dans le cadre de l’opération campus »- sont déjà des choses aidées. Donc, pourquoi ne pas avoir choisi d’autres domaines ?

Réponse de Geneviève Fioraso. Alors, dans la plan Campus, ce que l’on finance ce sont des investissements. Là, ce que l’on finance c’est une structure d’animation et c’est du fonctionnement. C’est quand même donc plus intelligent de financer l’animation qui va avec l’investissement plutôt que d’avoir un investissement ciblé avec des priorités et puis, dans l’animation, de financer des sujets tout à fait différents. Là, on aurait pu parer d’incohérence ; là, on peut parler de cohérence. Alors, le PRES, ce sont les Pôles de Recherche et d’Enseignement Supérieur, qui ont été définis dans la loi sur l’autonomie des universités. Donc, les universités, particulièrement celles qui ont bénéficié des 10 premiers plans Campus, ont été fortement invitées à regrouper un certain nombre de services sous l’intitulé de PRES. La structure juridique étant pour celui de Grenoble un Etablissement Public de Coopération Scientifique (EPCS) ; ailleurs, il peut y avoir un Groupement d’Intérêt Public (GIP), ailleurs, il peut y avoir une fondation. Il y a une liberté, il y a une marge de manœuvre sur l’organisation juridique. Donc, ce PRES, il s’inscrit pour nous dans la continuité du Pôle universitaire et de Grenoble Universités, avec un « s », parce qu’il se trouve qu’à Grenoble, comme souvent, en matière universitaire et en matière de recherche, on avait anticipé, c’est-à-dire que ça fait bien longtemps que l’on a une politique de site à Grenoble. Et d’ailleurs, c’est pour cela que Grenoble a été décrit comme l’écosystème qui a servi de modèle à un certain nombre d’initiatives gouvernementales. Comme on avait déjà des structures existantes, ce n’est pas une nouveauté, ces 100 000€ on les donnait auparavant, enfin on les attribuait auparavant à Grenoble Universités, avec un « s », et auparavant au Pôle européen universitaire. Mais, le PRES, c’est la terminologie, j’allais dire universelle, non, qui va être la terminologie maintenant sur l’ensemble du territoire national. C’est donc géré juridiquement par un EPCS, un Etablissement Public, et il y a un certain nombre de missions qui sont les missions que j’ai rappelées et le fonctionnement s’inscrit dans la poursuite et dans le soutien à l’investissement, ce qui paraît, somme toute, assez logique.

Après avoir été amendé (par 6 Abstention –Verts, Ades, Alternatifs- et 53 Pour - PS / UMP / PC / MoDem / Démocrates / Go), la délibération est adoptée. Votes :

-  6 Abstention (Verts, Ades, Alternatifs)

-  53 Pour (PS / UMP / PC / MoDem / Démocrates / Go)




Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSLe Conseil Municipal RSSConseils précédents RSSConseils 2010 RSSConseil du 5/7/10