Pour une agglo grenobloise ouverte et solidaire !

Tract diffusé le 15/2/8 au Conseil de développement de La Métro

Les écologistes et alternatifs agissent à la Métro et dans plusieurs communes de l’agglomération grenobloise pour promouvoir et mettre en œuvre des propositions adaptées aux enjeux sociaux, économiques et environnementaux de notre bassin de vie.

Au-delà des discours convenus, il s’agit de passer aux actes ce qui suppose des choix sévères, clairs et l’abandon des politiques de prestige gaspilleuses d’argent public. Cela ne se fera pas sans associer les citoyens à la préparation et la co-élaboration des décisions.

 Un résumé de nos propositions

1/ une communauté d’agglomération + démocratique
- Nous demandons une réforme du mode d’élection des conseillers communautaires au suffrage universel direct
- La généralisation des rapports annuels sur les politiques publiques.
- Revoir la composition du conseil de développement pour qu’il intervienne sur les dossiers qui font débat en amont des décisions de la Métro.

2/ un « plan Respire »
- Abandon des projets autoroutiers (rocade Nord et élargissement de l’A480)
- 3 nouvelles lignes de tram & un abonnement TAG à 30€/mois
- Une grande enquête épidémiologique pour impulser un plan local santé-environnement

3/ une vision cohérente de l’urbanisme et du logement
- Réservation foncière pour lutter efficacement contre l’envolée des prix
- Transfert à la METRO de la compétence urbanisme pour atteindre au moins 20% de logements sociaux dans chaque commune.

4/ un renforcement des services publics essentiels
- Réduction des déchets à la source
- Régie publique de l’eau à l’échelle de l’agglo

5/ des politiques de l’emploi innovantes et territoriales
- Promotion des emplois diversifiés, durables et non délocalisables, écologiquement et socialement utile
- Réservation de foncier agricole pour le développement d’une activité paysanne, garante d’une alimentation de qualité et de circuits courts entre consommateurs et producteurs

6/ une économie des finances communautaires
- Arrêt des actions et équipements de prestige pour éviter l’instauration de nouveaux impôts locaux communautaires (pas de fiscalité mixte trop injuste)
- Retrouver des marges de manœuvre financières au profit de nouvelles compétences essentielles comme le logement étudiant.

 APPEL AUX CITOYENS : Grenoble doit rester à gauche et écologiste !

La liste de M. Destot inclut des partisans déclarés de Sarkozy et des personnalités de droite ayant participé à la majorité du maire corrompu A. Carignon. M. Destot fait ainsi le choix assumé d’une politique de droite, radicalement incompatible avec les valeurs d’écologie et de solidarité.

Nous avons dans les années 80 et 90 sorti Grenoble de la corruption grâce à nos actions et à notre vigilance. Nous dénonçons aujourd’hui la tentative de retour aux affaires de personnes qui ont fait des malversations un mode de gestion municipale.

Pour maintenir Grenoble ancrée à gauche, il faut empêcher cette dérive et faire barrage à la liste UMP.

La seule solution : un vote massif pour la liste « Ecologie et Solidarité en actes », pour obliger M. Destot au 2e tour à se séparer des partisans de Sarkozy et de Carignon. Ainsi pourra être élaboré un projet de gauche et écologiste pour Grenoble.

La seule façon de garder Grenoble et la Métro ancrées à gauche c’est le vote écolo et solidaire au 1er tour !


Documents joints

17 février 2008
Document : PDF
254.4 ko

-->


Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSCampagne 2008 RSSPublications