CM du 14/06/10 - Délibération 31-C 023 – SPORT

Etape à Grenoble du Critérium du Dauphiné 2010 : convention de la ville de Grenoble avec la SA Amaury Sport Organisation (A.S.O.)

Intervention de Gilles Kuntz

Oui, je ne sais pas si je pose la question à l’Adjoint rapporteur puisqu’il n’est pas là. Je voulais juste faire remarquer quelques points.

Il s’agit pour la première fois du « Critérium du Dauphiné ». Je ne sais pas si vous l’avez remarqué mais ce n’est plus celui du Dauphiné Libéré. Effectivement, ce n’est plus à la Société Anonyme Le Dauphiné Libéré que nous versons la subvention, c’est à une société beaucoup plus opaque : Amaury Sport Organisation.

Cette société effectivement ne publie jamais ses comptes donc on peut se demander comment elle peut nous demander 40 000€. Quel est le bilan financier de l’opération ? Et comment elle évalue le coût pour elle de cette opération ? On ne sait pas.

C’est une délibération qu’une fois de plus on nous propose après que l’évènement ait eu lieu. Deux choses donc : soit le critérium est sûr du vote de la Ville ce qui résulte peut-être d’une convention déjà signée par le Maire sous-seing privé ou je ne sais pas sous quelle forme, mais des assurances ont déjà été données par le Maire ; soit Amaury Sport Organisation n’a pas besoin de notre aide ; soit éventuellement les deux. En tous cas, nous aimerions bien que les délibérations qui accordent des subventions pour des évènements –ce n’est d’ailleurs pas la seule dans ce Conseil, il y en a une autre où ça se fait par exemple et où nous sommes tout à fait d’accord mais elle a eu lieu aussi après l’événement-. Nous aimerions bien que des demandes de subvention soient traitées en temps et en heure, avant que les évènements aient eu lieu ou alors leur budget n’a pas besoin de ces subventions.

Un point important que l’on soulève chaque fois, mais à chaque fois que nous n’aurons pas les réponses on le fera, on nous propose de voter une subvention de 40 000€. Très bien. Mais on ne sait pas quel sera le coût des gratuités, quel a été le coût des gratuités. Pour la moindre association, une barrière, un pot de fleurs, c’est quantifié et il faut effectivement émarger au budget des gratuités qui est voté consciencieusement par les Conseils Municipaux qui se succèdent et qui est vu en commission. Ici, je crains que l’ensemble des gratuités qui ont été accordées à cette société dépasse largement le budget annuel proposé puisqu’il y a quelques kilomètres de barrières et il y a pas mal d’installation qui ont été faites gratuitement, dans le Parc Paul Mistral en particulier.

Dernier point, je voudrais dire que je suis passé à l’arrivée du Dauphiné Libéré, j’ai constaté, comme d’ailleurs chaque année, que cette manifestation n’a rien de populaire. Il y a, au grand maximum, 200 personnes qui voient arriver les coureurs. Donc, on peut se demander s’il n’y a pas d’autres manifestations, plus importantes, qui mériteraient ces 40 000€. On connaît quand même un certain nombre d’associations qui sont aussi demandeuses de pas mal de subventions. Si il s’agit de communiquer pour l’image de Grenoble, cette somme pourrait être utilisée directement pour faire de la publicité dans les media si le besoin s’en fait sentir. Mais nous ne pensons pas que c’est une bonne subvention, en plus d’être une subvention qui est destinée à une société privée.

Abde Djellal. Il ne s’agit pas d’une subvention et depuis cette année, Amaury Sport Organisation a récupéré l’organisation du Critérium du Dauphiné Libéré. Mais historiquement, cette épreuve passe par Grenoble, régulièrement et à ce titre là, à nouveau, nous avons été candidats, comme depuis de très nombreuses années, à accueillir une étape de ce Critérium et qu’à ce titre là, le coût et le ticket est de 40 000€. C’est le coût pour un certain nombre de villes, selon que vous soyez ville arrivée, ville de départ ou que vous soyez ville qui s’occupe des contre-la-montre. Ensuite, les prestations de mise à disposition, de gratuité, font l’objet de cette convention de prestations avec Amaury. Voilà. Et c’est un évènement très populaire et heureusement que tout le monde ne vient pas sur l’arrivée, parce qu’il n’y aurait plus de place.

Jérome Safar. Je sens que les argumentations vont aller très loin. On peut dire deux choses quand même. Sans l’intervention d’A.S.O., il n’est pas certain que cette course verrait la pérennité qui est attendue. Après, encore une fois, le coté populaire que nous voulons bien lui conférer les uns et les autres, change souvent d’un banc à l’autre. Je dois vous reconnaître, Monsieur Kuntz, une certaine constance puisque qu’il s’agisse du Critérium du Dauphiné Libéré ou du Dauphiné tout court, les remarques sont toujours les mêmes. Alors, je note que nous sommes passés à plus opaque encore que le Dauphiné Libéré, ce qui, dans votre échelle de valeurs, est sans doute quelque chose de gravissime. Ceci dit, vous avez aussi évoqué le fait que ça n’était pas la seule délibération qui intervenait ce soir après que la manifestation ait eu lieu. Je ne sais pas quel sera votre vote mais si je vous écoute, il faut donc mettre en accord ce que vous dites avec les votes. Vous avez voté pour Sasfé qui a en effet déposé un dossier qui fait l’objet d’une délibération après la manifestation parce que, simplement, parfois, aussi, les délais de dépôt et d’instruction des dossiers font que nous sommes obligés d’attendre soit le Conseil d’après soit même parfois deux Conseil après. Il ne fait pas y voir non plus malice. Je ne sais pas si cela vous fera changer d’avis. Moi, je crois –et ce n’est pas l’objet, je vous le dis très franchement- je crois simplement, ce n’est pas une question d’arguments, je crois qu’il faut à ce moment-là avoir aussi une cohérence dans les votes si on prend certains arguments. Ca n’est pas votre seul argument, je l’ai entendu, je vous propose de passer au vote.

Délibération adoptée. Votes :

-  6 Contre (Verts, Ades, Alternatifs)

-  53 Pour (PS / UMP / MoDem / PC / Go)




Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSLe Conseil Municipal RSSConseils précédents RSSConseils 2010 RSSConseil du 14/6/10